dimanche 10 septembre 2006

calendrier de la rentrée 2006


Amphi


 

calendrier de la rentrée 2006




mardi 19 septembre :

inscription pédagogique des 2e et 3 èmes années

en B346 munis des résultats d'EC,

puis inscription administrative au service de la scolarité



vendredi 29 septembre :

réunion d'information pour les étudiants

de première année

(l'étudiant devra être muni d'une photo,

de 6 enveloppes timbrées, et de 2 euros s'il souhaite

recevoir la brochure reliée)



lundi 2,  mardi 3 et mercredi 4 octobre :

de 9h à minuit :

inscription aux cours par internet :

comment procéder ?



lundi 9 octobre :

rentrée universitaire


pari_s8_entr_e



- retour à l'accueil

Posté par histoirep8 à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


samedi 2 septembre 2006

Les visiteurs de ce blog début septembre 2006

photo




Les visiteurs de ce blog

au début septembre 2006



Surprise. Début septembre, le blog du département Histoire de l'université Paris VIII était l'objet de visites nombreuses provenant du Japon :

Aper_u_de__CanalBlog__stats_blog_Paris_8_2_sept



- retour à l'accueil

Posté par histoirep8 à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

samedi 12 août 2006

Dictionnaire des historien(ne)s (A à K)


archives



Dictionnaire des historien(ne)s

XIXe-XXe siècles

lettres A à K






Dictionnaire des historien(ne)s : en cours de réalisation



agulhon3

Maurice AGULHONagulhonimages
(né en 1926)
professeur honoraire au Collège de France
- bio-biblio sur le site du Collège de France
- bio-biblio
- courte biblio
- Sur le coup d'État du 2 décembre 1851
- articles dans la Revue d'Histoire du XIXe siècle

2713200814.08.lzzzzzzz2020052784.08.lzzzzzzz

2070326853.08.lzzzzzzz

0600038










2082111911.01.lzzzzzzz2082100111.01.lzzzzzzz

2082109550.01.lzzzzzzz2070532089.08.lzzzzzzz










2012353347.01.lzzzzzzz2012790739.01.lzzzzzzz2012789692.01.lzzzzzzz2012789706.01.lzzzzzzz2012790321.01.lzzzzzzz










2130458823.08.lzzzzzzz

2200342608.08.lzzzzzzz

2200342551.01.lzzzzzzz









2724607260.08.lzzzzzzz

2903098204.08.lzzzzzzz

2262023107.08.lzzzzzzz2











présentation de La République au village : les populations du Var de la Révolution à la IIe République :
- La République au village est l'histoire d'une conversion et d'un mariage. La conversion, c'est celle d'une société villageoise - en l'occurrence le Midi varois -, au début du siècle plutôt à droite et conformiste ; à la République démocratique et à la résistance au coup d'Etat de Louis Napoléon Bonaparte. Le mariage, c'est celui de la modernité et de la tradition, « la combinaison originale qui s'est faite entre une opinion politique brusquement reçue et une mentalité archaïsante ». Maurice Agulhon écrit à ce propos : « Ceux qui déprécient les courants issus de "l'école des Annales" et qui en réduiraient volontiers l'influence à un snobisme de l'innovation disent volontiers : "L'histoire des mentalités ? - c'est ainsi qu'on appelle aujourd'hui la bonne vieille histoire des idées et des opinions..." Quelle incompréhension ! Nous nous rangeons pour notre part aux côtés de ceux qui croient à la spécificité de l'histoire des mentalités, et qui le montrent. En un mot : nos paysans de Baudinard votaient comme Ledru-Rollin et Victor Hugo ; l'opinion publique est ce qu'ils avaient en commun avec ces grands bourgeois de haute culture, la mentalité politique est au contraire ce qu'ils avaient de distinctif : un monde ! »



ada0zneqp5mxsu0_main
Hélène AHRWEILER

(née en 1916)

- une biographie

- Byzance : les pays et les territoires, Londres, Variorum Reprints, 1976.
- Geographica Byzantina (dir.), Publications de la Sorbonne, 1981.
- Philadelphie et autres études (dir.), Publications de la Sorbonne, 1984.









ari_s
Philippe ARIÈS

(1914-1984)



2020042355.08.lzzzzzzz2020047365.08.lzzzzzzz2020089440.08.lzzzzzzz
















André ARMENGAUD

(1920-198?)
- histoire de la population, démographie




Robert ARON

(1898-1975)

histoire de l'épuration

robert_aron_couvaron_histoire













aub__pierre2

Pierre AUBÉ

Professeur d'histoire médiévale à l'université de Rouen

- Beaudouin IV de Jérusalem, le roi lépreux, Tallandier, 1981 ; rééd. Hachette, "Pluriel", XXXX.
- Godefroy de Bouillon, Fayard, 1985.
- Thomas Beckett, Fayard, 1988.
- Les empires normands d'Orient, Perrin, 1991 ; rééd. Hachette, "Pluriel", 1995

221361539x.08.lzzzzzzz2012788076.01.lzzzzzzz2213020949.08.lzzzzzzz2228894141.08.lzzzzzzz2262022976.01.mzzzzzzz








226201552x.08.lzzzzzzz2213016542.08.lzzzzzzz















58_1_b

Alphonse AULARD

(1849-1928)

- Histoire politique de la Révolution française. Origines et développement de la démocratie et de la république, 1789-1804 (Armand Colin, 1913)

aulardaletext058rtrs10

aulard_histoire_politique























Françoise AUTRAND

médiéviste, professeur émérite à l'ENS de la rue d'Ulm (Paris)
- biblio sur le site de la SHMESP
- "Consultation et communication des décisions royales au Moyen-Age"

2213027692.08.lzzzzzzz2213017034.08.lzzzzzzz2213607095.08.lzzzzzzz
















maurice_aymard_intw
Maurice AYMARD

aymard_et_alii

(né en 1936)
historien, directeur d'études de l'École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) et administrateur de la Maison des Sciences de l'Homme (MSH)

- thèse : Venise, Raguse et le commerce du blé pendant la seconde moitié du XVIe siècle (1966)

- bio-biblio
- bio-biblio unesco
- bio-biblio istituto Veneto








az_ma1

Jean-Pierre AZÉMA

(né en 1937)
- professeur d'histoire à l'Institut d'études politiques de Sciences-Po/Paris, spécialiste de la seconde guerre mondiale et de la Résistance

2020573210.01.lzzzzzzz2262013292.08.lzzzzzzz_1208068017x.01.lzzzzzzz2080801007.01.lzzzzzzz









2020183064.08.lzzzzzzz2020183072.08.lzzzzzzz2262022291.08.lzzzzzzz





















babelon
Jean-Pierre BABELON

(né en 1931)

- bio-biblio : notice de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

2213012016.08.lzzzzzzz














aut_95bainville
Jacques BAINVILLE

(1879-1936)
Chroniqueur au journal monarchiste L'Action française.
- Histoire de deux peuples, 1916-1933.
- Histoire de France, Fayard, 1924 ; ouvrage tiré à plus de 120 000 exemplaires en dix ans.
- Napoléon, 1933

histoire_de_france_l25oeuvre8681931541795_books_resized200















bairoch
Paul BAIROCH
(1930-1999)

- de nationalité belge, inscrivant en 1956 à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (VIe section) ;  avril 1963, thèse de doctorat, intitulée "Processus d'amorce de la croissance économique" à l'Université Libre de Bruxelles ; après une charge de cours dans cette même université et un passage au GATT à Genève, Paul Bairoch est nommé, en 1969, professeur à la Sir George Williams University (Montréal) ; en 1971, il accepte, sur proposition de Fernand Braudel, le poste de directeur d'études à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, puis, une année plus tard, celui de professeur d'histoire économique à l'Université de Genève, où il resta jusqu'à sa retraite en 1995 ; aoccupé la chaire d'Etat réservée à des savants étrangers au Collège de France en 1983 (source: Bouda Etemad et Jean Batou, "Paul Bairoch (1930-1999)" in Revue d'histoire suisse, vol. 49, n° 3, 1999, pp. 391-394).

2070326608.01.lzzzzzzz2070329763.01.lzzzzzzz2070329771.01.lzzzzzzz2707148407.01.lzzzzzzz















michel_balard

Michel BALARD

(né en 1936)

- bio-biblio cfeb.org
- professeur d'histoire médiévale à l'université de Paris I-Sorbonne

2200264984.08.lzzzzzzz2011455405.08.lzzzzzzz12859445021.01.lzzzzzzz2010160134.01.lzzzzzzz









274330488x.08.lzzzzzzz












Pierre BARRAL

(né en 1925)
professeur émérite de l'Université de Montpellier
- Le département de l'Isère sous la IIIe République : histoire sociale et politique, Armand Colin, 1962
- Les agrariens français de Méline à Pisani  (Cahiers de la Fondation nationale des sciences politiques, Armand Colin, 1968)
- "Sur les cahiers de Louis Barthas"
- colloque : "Agrariens et agrarismes, hier et aujourd'hui, en France et en Europe" (1999)

meline







Méline, président du Conseil (1896-1898)






 

Dominique BARTHÉLÉMY

(né en 1953)
professeur d'histoire médiévale à l’université Paris IV Sorbonne
- bio-biblio (site Paris IV)

2213030715.08.lzzzzzzz2020115549.08.lzzzzzzz1

221359998x.08.lzzzzzzz22213604290.08.lzzzzzzz12200266197.08.lzzzzzzz1

















Marie-Françoise BASLEZ

(née en)
professeur d'histoire grecque à l'université Paris XII

2251338055.08.lzzzzzzz2213602026.08.lzzzzzzz2200341156.08.lzzzzzzz2213030979.08.lzzzzzzz










2070302040.01.lzzzzzzz2070424189.01.lzzzzzzz2200217706.08.lzzzzzzz














colette_beaune_photo
Colette BEAUNE

- professeur d'histoire médiévale à l'université de Paris X-Nanterre

2262017050.08.lzzzzzzz2070703894.08.lzzzzzzz2070328082.01.lzzzzzzz2253051373.08.lzzzzzzz2718192089.01.lzzzzzzz

























arton262
Jean-Jacques BECKER

(né en 1928)

2020120690.08.lzzzzzzz2020524392.01.lzzzzzzz2130541399.08.lzzzzzzz









2200264755.08.lzzzzzzz2130542662.01.lzzzzzzz2200269951.01.lzzzzzzz2227139455.08.lzzzzzzz2227475641.08.lzzzzzzz









2701136997.08.lzzzzzzz2707147370.01.lzzzzzzz
















lucien_b_ly
Lucien BÉLY

(né en 1955)

- bio-biblio (Centre Roland Mousnier)

2213625034.01.lzzzzzzz

2130540333.08.lzzzzzzz2130538444.08.lzzzzzzz

2213024464.08.lzzzzzzz

287747772x.01.lzzzzzzz2737329191.08.lzzzzzzz2130517552.08.lzzzzzzz






espagneor02

Bartholomé BENNASSAR

- historien de l'Espagne

9910

















berc__yves_marie

Yves-Marie BERCÉ

(né en 1936)
- moderniste
- Histoire des croquants: étude des soulèvements populaires au XVIIe siècle dans le Sud-Ouest de la France (1974)
- Fête et révolte : des mentalités populaires du XVIe au XVIIIe siècle : essai (1976)

berce














2701125782.08.lzzzzzzz

Louis BERGERON

(né en 1929)

- L'épisode napoléonien, 1799-1815 (Points-Seuil)

992379022020006642.08.lzzzzzzz1








2713209773.08.lzzzzzzz2713212057.08.lzzzzzzz2842301137.08.lzzzzzzz


















serge_berstein1

Serge BERSTEIN

(né en 1934)
- historien, professeur émérite à l'Institut d'études politiques de Paris

221874645x.01.lzzzzzzz2011453593.01.lzzzzzzz2020120690.08.lzzzzzzz22020324318.08.lzzzzzzz









2130544045.01.lzzzzzzz2200262450.08.lzzzzzzz2200263597.08.lzzzzzzz2218715643.01.lzzzzzzz12218715678.01.lzzzzzzz2218739755.01.lzzzzzzz








2262019657.08.lzzzzzzz2804800865.01.lzzzzzzz2859398147.08.lzzzzzzz

















bertaud1

Jean-Paul BERTAUD

(né en 1935)
- professeur émérite de l'université Paris I-Sorbonne
- Révolution française

- bibliographie dans Annales historiques de la Révolution française

2262023050.08.lzzzzzzz

221360987x.08.lzzzzzzz2200015798.08.lzzzzzzz2200330391.08.lzzzzzzz2213616426.08.lzzzzzzz










2262007748.08.lzzzzzzz

bertaud_amis_du_roi















blanc01

Louis BLANC

(1811-1882)

- Histoire de dix ans, 1841-1844

- Histoire de la Révolution, 1847-1862













bloch8

Marc BLOCH

(1886-1944)

















francois_bluche2

François BLUCHE

(né en 1929)

professeur émérite de l'université Paris X-Nanterre

2213015686.08.lzzzzzzz22262020213.08.lzzzzzzz2213024251.08.lzzzzzzz

















Guy BOIS

professeur émérite d'histoire médiévale à l'Université Paris VII

guy_bois_crise
















Pierre BONNASSIE

(1932-2005)
- médiéviste, histoire Catalogne






jean_bott_ro
Jean BOTTÉRO

(né en 1914)

- spécialiste français de la Bible et du Moyen Orient antique, Jean Bottéro est né en Provence. Après le petit séminaire à Nice, il entre chez les Pères dominicains, se spécialise dans l'exégèse biblique, puis dans la Mésopotamie antique (il traduit le Code d'Hammourabi). Il quitte la prêtrise et passe au Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Il participe à des fouilles au Moyen Orient et entre à l'Ecole pratique des hautes études (EPHE), où il devient directeur d'étude (chaire d'assyriologie).

2012789765.01.lzzzzzzz2020181304.08.lzzzzzzz2070327256.08.lzzzzzzz










2070532542.01.lzzzzzzz2070713822.08.lzzzzzzz2070532550.08.lzzzzzzz2070725839.08.lzzzzzzz2251440267.08.lzzzzzzz2847490000.08.lzzzzzzz






















2020006537.08.lzzzzzzz1

Marc BOULOISEAU

(1907-1998)

- spécialiste de la Révolution française














boutruche_couv

Robert BOUTRUCHE

(1904-1975)

- médiéviste











img_7275

Jean BOUVIER

(1920-1987)

bouvier_initiation


présentation éditoriale (éd. des Archives contemporaines) de son dernier ouvrage : L'historien sur son métier (1989) :

Jean Bouvier (1920-1987) a été l’un des pionniers de l’histoire économique des XIXe et XXe siècles. De son grand livre sur la naissance du Crédit Lyonnais à son ultime synthèse, La France restaurée (1945-1954) (en collaboration avec F. Bloch-Lainé), il a abordé en les renouvelant la plupart des aspects de sa discipline. Il a aussi été un grand professeur, rigoureux et attentif de l’École des hautes études à Vincennes et à la Sorbonne, il a éveillé et formé des centaines d’étudiants, des dizaines de chercheurs. Jean Bouvier n’a cessé enfin de défendre et d’illustrer une certaine conception de l’histoire économique attentive aux transformations des sociétés.
Tous ces aspects de son œuvre sont présents dans le recueil qui paraît aujourd’hui, et que l’auteur avait composé avant sa disparition. Il est donc autre chose et plus qu’un hommage, une collection de textes rares, importants, qui jalonnent la recherche, la réflexion et les combats d’un grand historien.







fernand_paul_braudel

Fernand BRAUDEL

(1902-1985)

















brownport

Peter BROWN

- fiche université Stanford

- notule de l'éditeur : Peter Brown a enseigné à Oxford, Londres et Berkeley, avant d’être "visiting professor" à l’université de Princeton. Il est le spécialiste mondial de l’Antiquité romaine tardive.
- Déjà paru(s) au Seuil : La Vie de saint Augustin (2001), Pouvoir et Persuasion dans l’Antiquité tardive. Vers un Empire chrétien (1998), L’Essor du christianisme occidental. Triomphe et diversité, 200-1000, (1997), La Vie de saint Augustin (1995), La Société et le Sacré dans l’Antiquité tardive (1985).

202055822x.01.lzzzzzzz2020125900.08.lzzzzzzz2020386178.08.lzzzzzzz2020622831.01.lzzzzzzz












burguiere

André BURGUIÈRE

(né en 198)
- notice EHESS
- Bretons de Plozévet










cahen
Claude CAHEN

(1909-1991)
- historien de l'Orient arabe médiéval

2012788521.01.lzzzzzzz2700720164.08.lzzzzzzz2950826601.08.lzzzzzzz
















carcopino
Jerôme CARCOPINO

(1881-1970)

201279078x.01.lzzzzzzz

2747508315r1




- sur Carcopino pendant l'Occupation : Carcopino, un historien à Vichy, par Stéphanie Corcy-Debray (L'Harmattan, 2001)








_securefilesystem_conferencier_carlier_pierrecarlier_p1_150_
Pierre CARLIER

(né en 1949)
professeur d'histoire grecque à l'université de Paris X-Nanterre
- note de lecture sur : Homère

2020131293.08.lzzzzzzz2213024618.08.lzzzzzzz2213603812.08.lzzzzzzz















1427carmona

Michel CARMONA

professeur à l'université Paris IV

2213012741.08.lzzzzzzz2213013462.08.lzzzzzzz2213010447.08.lzzzzzzz2870271700.08.lzzzzzzz










2213606374.08.lzzzzzzz2213624151.01.lzzzzzzz2213612048.08.lzzzzzzz2846751471.08.lzzzzzzz
















caron

François CARON

(né en 1931)
- professeur émérite de l'université Paris IV-Sorbonne
- bio-biblio

2253063886.08.lzzzzzzz1

2226094059.01.lzzzzzzz









2213021538.08.lzzzzzzz















michel_de_certeau
Michel de CERTEAU

(1925-1986)

- petite biographie

2070231054.01.lzzzzzzz207031913x.01.lzzzzzzz2070709035.08.lzzzzzzz








2070423859.01.lzzzzzzz2070404935.01.lzzzzzzz2020604841.01.lzzzzzzz









* sur Michel de Certeau : la biographie rédigée par François Dosse

img_1















jean_pierre_chaline

Jean-Pierre CHALINE

professeur à l'université Paris IV

- Les bourgeois de Rouen, une élite urbaine au XIXe siècle (1982)

2735503941.08.lzzzzzzz2130488366.08.lzzzzzzz















Olivier CHALINE

(né en 1964, fils du précédent)

- professeur à l'université Paris IV

2082105180.08._sclzzzzzzz_

2701140153.08.lzzzzzzz287775362x.01.lzzzzzzz

























Gilbert CHARLES-PICARD

(1913-1999)
professeur à la Sorbonne
- bibio dans catalogue de la BiAA (Bibliothèque d'Antiquité d'Aix)
- biblio sudoc.abes
- Les religions de l'Afrique, préface de Jérôme Carcopino, collection Civilisations d'hier et d'aujourd'hui. Éditions Plon, Paris, 1954
- La vie quotidienne à Carthage au temps d'Hannibal, IIIe s. av. JC., 1958.

picard_150dpiCharles Picard (1883-1965),
archéologie de la Grèce ancienne
(École française d'Athènes de 1919 à 1925),
le père de Gilbert Charles-Picard

témoignage sur Charles Picard, par Paul Balta :

Diplômé de philosophie, je m’étais amusé, en 1952, à décrocher une licence d’histoire de l’art. J’avais eu le privilège d’avoir comme professeur, au certificat “Archéologie et histoire de l’art antique”, Charles Picard, spécialiste de la Grèce classique. Curieuse coïncidence, il avait innové en inscrivant au programme la période hellénistique, qui s’étend de la conquête d’Alexandre à celle des Romains, à laquelle il venait de consacrer plusieurs années de recherches. Il nous fit découvrir le dieu Sérapis, mélange de Zeus et d’Osiris, qui formait avec son épouse Isis et Horus enfant, une triade qui avait été intronisée en grande pompe dans le Sérapéum d’Alexandrie sous les Lagides ou Ptolémées qui régnèrent de 305 à 30 av. J.-C.
 
Il expliquait comment le cosmopolitisme avait généré le syncrétisme alexandrin lequel ne se limitait pas à la religion mais englobait l’ensemble de la culture. Il s’élevait contre la “malédiction”, je le cite, “qui s’acharnait sur l’art alexandrin jugé décadent et boursouflé” alors que seul celui de l’Égypte pharaonique était considéré comme exemplaire. Il déplorait qu’il n’ait pas été mieux étudié et, diapositives à l’appui, montrait comment, au contraire, il avait “rénové les arts grec et égyptien avec son expressionnisme déjà baroque et un réalisme d’une subtile sensibilité”. Un exemple parmi d’autres: les influences de la peinture et de la mosaïque alexandrines sur celles de Pompéi et d’Herculanum; mais je ne connais guère de guides qui le précisent.




chamoux
François CHAMOUX

(né en 1915)

- helléniste, archéologue : histoire et civilisation de la Grèce classique et hellénistique
- notice biographique AIBL (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres)

2700304462.08.lzzzzzzz2700305329.08.lzzzzzzz2700305442.08.lzzzzzzz



















chartier_semi

Roger CHARTIER

(né en 1945)
- séminaire EHESS


2020398176.08._sclzzzzzzz_















chastenet_france_de_falli_res

Jacques CHASTENET

(1893-1978)

20541
























Pierre CHAUNUpierre_chaunu

(né en 1923)








Guy CHAUSSINAND-NOGARET











Jean CHELINI

- Histoire religieuse de l'Occident médiéval

36194830_l














222888975x.08.lzzzzzzz

Louis CHEVALIER

(1911-2001)
- biographie sur site Collège de France
- Classes laborieuses, classes dangereuses (rééd. Perrin, 2002) - note sur cette réédition

2262019371.08.lzzzzzzz2851842587.08.lzzzzzzz














2729707476.08.lzzzzzzz

Jacques CHIFFOLEAU

- notice Ehess
- page personnelle











cobb_richard

Richard COBB

(1917-1996)
- université d'Oxford
- La protestation populaire en France, 1789-1820
- Les tours de France de Monsieur Cobb (1984)

hiscobpro

cobb_the_french1



















contamine
Philippe CONTAMINE
(né en 1932)
bio-bibliographie : Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

2012351018.01.lzzzzzzz2130340032.08.lzzzzzzz2130504841.08.lzzzzzzz









2130496881.08.lzzzzzzz2020332485.01.lzzzzzzz2130530400.08.lzzzzzzz2735505073.08.lzzzzzzz2200266111.08.lzzzzzzz1















corbin

Alain CORBIN

(né en 1936)





- Alain Corbin, historien du sensible, entretiens avec Gilles Heuré (La Découverte, 2000).

2080811657.08.lzzzzzzz

p1_image_1_947

2020678845.08.lzzzzzzz








202_couverture_gd










2080811185.08.lzzzzzzz208080006x.01.lzzzzzzz2080812181.08.lzzzzzzz2080814532.01.lzzzzzzz2080813331.01.lzzzzzzz2080800361.01.lzzzzzzz


















cornette_jo_l_photo2

Joël CORNETTE

(né en 1949)










André CORVISIER

(né en 1918)

2130401783.08.lzzzzzzz2130447058.08.lzzzzzzz2130471285.08.lzzzzzzz2130528392.08.lzzzzzzz










2130489060.08.lzzzzzzz2130489079.08.lzzzzzzz2130489087.08.lzzzzzzz2130489095.08.lzzzzzzz2213012172.08.lzzzzzzz








2130494951.08.lzzzzzzz2262023336.01.lzzzzzzz















0_picture

Bernard COTTRET

(né en 1951)
professeur de civilisation des îles britanniques et de l'Amérique coloniale
- site personnel

2228891878.08.lzzzzzzz

2262022429.08.lzzzzzzz

2130538096.01.lzzzzzzz

2200343795.08.lzzzzzzz















images1
Denis CROUZET

(né en 1953)
professeur d'histoire moderne à la Sorbonne

2876734303.01.lzzzzzzz2213592160.08.lzzzzzzz2226158820.08.lzzzzzzz271819281x.08.lzzzzzzz









art_5297

28400392213614741.08.lzzzzzzz













fran_ois_crouzet1

François CROUZET

(né en 1922) (père de Denis Crouzet)
- professeur émérite d'histoire contemporaine (histoire économique) à l'université Paris IV

222612053x.01.lzzzzzzz2130491170.08.lzzzzzzz

2262015511.08.lzzzzzzz2717813470.08.lzzzzzzz


















Maurice CRUBELLIER

(1912-2002)
- biographie
Histoire culturelle de la France, XIX-XXe siècles, (Armand Colin, coll. «U», 1974)










dalarun

Jacques DALARUN

(né en 1952)
médiéviste
- bio-biblio (site "Franciscan Institute", en langue anglaise)

- notice des éditions Cerf : Jacques Dalarun, ancien directeur des études médiévales à l'École française de Rome, est actuellement directeur de l'Institut de recherche et d'histoire des textes (CNRS). Après avoir publié divers livres et contributions sur l'érémitisme dans l'Ouest de la France autour de la figure charismatique de Robert d'Arbrissel (L'impossible sainteté, 1985 ; Robert d'Arbrissel, 1986), il s'est consacré à l'étude d'expériences religieuses féminines dans l'Italie des XIIIe et XIVe siècles (La sainte et la cité, 1992 ; Lapsus linguae, 1994 ; Claire de Rimini, 1999), avant de se concentrer sur les figures de François et de Claire d'Assise (François d'Assise: un passage, 1997 ; François d'Assise ou le pouvoir en question, 1999).

2226026282.01.lzzzzzzz2742712402.08.lzzzzzzz2228892505.08.lzzzzzzz

2213613974.08.lzzzzzzz



















 



dansette
Adien DANSETTE

(1901-xxxx)
- Histoire religieuse de la France contemporaine
- Du 2 décembre au 4 septembre. Le Second Empire (1972)

dansette_2_d_cembre



















2020061945.08.lzzzzzzz1

Robert DELORT

(né en 1932)
médiéviste

2020195143.08.lzzzzzzz12020115247.08.lzzzzzzz2020099969.08.lzzzzzzz


















delumeau
Jean DELUMEAU

(né en 1923)

2012789749.01.lzzzzzzz2012790666.01.lzzzzzzz








jdelumeau

























a43
Alain DEMURGER

- une biblio (Paris I)

2020104822.08.lzzzzzzz2020208156.08.lzzzzzzz202049888x.01.lzzzzzzz2020669412.08.lzzzzzzz








2228896284.08.lzzzzzzz

















dessert1

Daniel DESSERT
Professeur à l’École navale, spécialiste de l'histoire économique et sociale de la France sous l'Ancien Régime. Il s'est intéressé aux rapports de l'argent et de la société au Grand Siècle : Argent, pouvoir et société au Grand Siècle (Fayard) et Fouquet (Fayard).

287027792x.08.lzzzzzzz2213017050.08.lzzzzzzz
















Guy DEVAILLY

- histoire médiévale

270822560x.08.lzzzzzzz













dev_ze_couv

Michel DEVÈZE

(1914-1979)














0560028

Jean DEVIOSSE

- Charles Martel

- Jean Le Bon



















Georges DUBYt637517a

(1919-1996)




208081026x.01.lzzzzzzz12080811827.08.lzzzzzzz2
















Alain DUCELLIER

(né en 1934)
- médiéviste
- histoire de Byzance






dupaquierb

Jacques DUPÂQUIER

(né en 1922)

- histoire démographique

2130382797.08.lzzzzzzz2713206928.08.lzzzzzzz2130503489.08.lzzzzzzz2130468217.08.lzzzzzzz









2012787509.01.lzzzzzzz

dupaquie1















2226076298.08.lzzzzzzz1

Alphonse DUPRONT

(1905-1990)

2020477807.01.lzzzzzzz

2070708926

















duroselle1
Jean-Baptiste DUROSELLE

(1917-1994)

- bio-biblio

2262018960.08.lzzzzzzz226201423x.08.lzzzzzzz2012789129.01.lzzzzzzz2020044110.08.lzzzzzzz










2130458475.08.lzzzzzzz2200372701.08.lzzzzzzz2213022143.08.lzzzzzzz




















Arlette FARGEfarge

(née en 1941)
historienne du XVIIIe siècle
- notice EHESS-CNRS
- entretien avec Arlette Farge (site ENS)


2020309092.01.lzzzzzzz2020306883.08.lzzzzzzz2070326934.08.lzzzzzzz

















favier

Jean FAVIER

(né en 1932)
- fonds Favier aux Archives nationales (501 AP) (avec biographie)
- bio-biblio sur site de Ailb (Académie des inscriptions et belles-lettres)

2213600953.08.lzzzzzzz2213616752.01.lzzzzzzz2213626499.01.lzzzzzzz









201278772x.01.lzzzzzzz

2012792235.08.lzzzzzzz

2130521835.08.lzzzzzzzfavier_france_m_di_vale









2213604045.01.lzzzzzzz

2213621365.08.lzzzzzzz

2213610037.08.lzzzzzzz

2213598746.08.lzzzzzzz

2253062049.08.lzzzzzzz1
















Robert FAWTIER

(1885-1966)
- médiéviste
- thèse en 1922, sur Catherine de Sienne
- Robert Fawtier était professeur des Sciences auxiliaires de l'Histoire du Moyen Age à la Faculté des Lettres de Bordeaux, maître de recherches C.N.R.S.
- biblio KB
- Les Capétiens et la France. Leur rôle dans sa construction (Puf, 1942)
- Histoire du Moyen Age - Tome VI : L'Europe occidentale de 1270 à 1380  (Puf, " Histoire générale ", 1941)
- Histoire des institutions françaises au Moyen-Âge (1957-1962)





autor_858_a1

Lucien FEBVRElucien_febvre1

(1878-1956)


2130418791.08.lzzzzzzz1










2080666622.01.lzzzzzzz226606911x.08.lzzzzzzz12226135618.01.lzzzzzzz12262013098.08.lzzzzzzz2266092405.08.lzzzzzzz12713203945.08.lzzzzzzz1


2070329356.08.lzzzzzzz1



















ferro

Marc FERRO

(né en 1924)














finley

Moses I. FINLEY

(1912-1986)

20201239322020136635









20201464442080810855

2707303275









20808130562082111296222105763527073005782228897515

















Jean-Louis FLANDRIN

(1931-2001)







art_3832

Claude FOHLEN

(né en 1922)
- a été professeur d'histoire nord-américaine à l'université Paris I-Sorbonne

2091903159.01.lzzzzzzz2130442145.08.lzzzzzzz2130457495.08.lzzzzzzz








2130487432.08.lzzzzzzz9782262011925r11

















2080811592.08.lzzzzzzz1

Madeleine FOISIL

ingénieur de recherche honoraire au CNRS (Centre Roland-Mousnier)

- La Révolte des nu-pieds et les révoltes normandes de 1639 (1970)
- Le Sire de Gouberville : un gentilhomme normand au XVIe siècle (1981)
- La vie quotidienne au temps de Louis XIII (1992)

2262010234.08.lzzzzzzz













Robert FOSSIER

professeur émérite d’histoire médiévale à Paris I-Panthéon-Sorbonne

- bibliographie : site de la SHMESP

image27image35

fossierv















Guy FOURQUIN

(1923-1988)
médiéviste
- Les Campagnes de la région parisienne à la fin du Moyen âge : du milieu du XIIIe siècle au début du XVIe siècle (PUF, 1964)
- Les soulèvements populaires au Moyen Âge (1972)
- Histoire économique de l'Occident médiéval (1969)




Henri FRANKFORT200px_frankfort

(1897-1954)

histoire de l'Orient Ancien (université de Chicago)
- notice bio (en langue anglaise)

royaut__et_dieux

















François FURETjournalfuret

(1927-1997)
- au sujet de Penser la Révolution française

2213019665.08.lzzzzzzz207032298x.01.lzzzzzzz2080812025.08.lzzzzzzz2082115372.08.lzzzzzzz

2012788815.01.lzzzzzzz2012788823.01.lzzzzzzz2080812645.08.lzzzzzzz2080812661.08.lzzzzzzz










2012790356.01.lzzzzzzz2702129528.08.lzzzzzzz
















Numa Denis FUSTEL DE COULANGESfustel

(1830-1889)
- La cité antique (en ligne)
- article :  L'Alsace est-elle allemande ou française : réponse à M. Mommsen, (1870)

couvciteantique12080811312.01.lzzzzzzz185000136051























François-Louis GANSHOF

(1895-1980)
- historien belge
- Qu'est-ce que la féodalité ? (1944)

223501299x.08.lzzzzzzz
















Jean-Claude GARCIN

professeur d'histoire médiévale du monde musulman

2130466966.08.lzzzzzzz2130497829.08.lzzzzzzz

2130502229.08.lzzzzzzz

















Maurice GARDEN

- Lyon et les Lyonnais au XVIIIe siècle (1970)

maurice_garden_couv














garelli_paulgarelli_coll_ge_de_france

Paul GARELLI

(né en 1924)
spécialiste du Proche-Orient ancien, assyriologie
- bio-biblio sur site de l'Association culturelle arménienne de Marne-la-Vallée

2130475272.08.lzzzzzzz2130528686.08.lzzzzzzz















garrisson

Jeannine GARRISSON

(née en 1932)

- professeur d'histoire moderne











claude_gauvard

Claude GAUVARD

(née en )
professeur à l'université Paris I-Sorbonne
- bibliographie

2130542050.08.lzzzzzzz



















gaxotte

Pierre GAXOTTE

(1895-1982)











Jean-Philippe GENET

(né en 1944)

- médiéviste, université Paris I-Sorbonne

2011449049.01.lzzzzzzz2130518192.08.lzzzzzzz2842760298.08.lzzzzzzz

2842760301.08.lzzzzzzz










2011455405.08.lzzzzzzz2011455790.08.lzzzzzzz















ginzburg

Carlo GINZBURG

(né en 1939)
- Les Batailles nocturnes : sorcellerie et rituels agraires en Frioul, aux XVIe et XVIIe siècles
- Le Fromage et les vers : l'univers d'un meunier du XVIe siècle
- notice éditeur (Verdier)
- "Il lavoro dello storico secondo Carlo Ginzburg" : entretien audio (en langue italienne)
- "De près, de loin : des rapports de force en histoire", entretien, hiver 2002

2700722558.08.lzzzzzzz2080811355.08.lzzzzzzz2070727416.08.lzzzzzzz









2070754952.08.lzzzzzzz2082111849.08.lzzzzzzz2020525216.01.lzzzzzzz

batailles_noc
















genicot_leopold1

Léopold GÉNICOT

(1914-1995)
- historien belge, médiéviste, spécialiste de la Wallonie
- notice biographique

2130383424.08.lzzzzzzz




louis_girard

Louis GIRARD

(1911-2003)

- Napoléon III

2012790984.01.lzzzzzzz12213018200.08.lzzzzzzz























girardet_portrait

Raoul GIRARDET

(né en 1917)
















Gustave GLOTZ

(1862-1935)
-
- "1907 : la leçon d'histoire comparée de Gustave Glotz"

* centre Glotz à la Sorbonne (université Paris IV)

2226033459.01.lzzzzzzz2130395902.08.lzzzzzzz















jacques_godechot

Jacques GODECHOT

(1907-1989)

213042354x.08.lzzzzzzz2700723449.08.lzzzzzzz2130396259.08.lzzzzzzz





















goubert__en_68___goubert_portrait
Pierre GOUBERT

(né en 1915)

- note sur son livre : Un parcours d'historien. Souvenirs, 1915-1995 (Fayard, 1996)



201278870x.01.lzzzzzzz2080810189.08.lzzzzzzz

2012354874.08.lzzzzzzz









221301650x.08.lzzzzzzz2253064874.08.lzzzzzzz_12012789730.01.lzzzzzzz2213592292.08.lzzzzzzz2713200490.08.lzzzzzzz








2253905453.08.lzzzzzzz

2213626170.01.lzzzzzzz2213026025.08.lzzzzzzz2877062821.08.lzzzzzzz2213596204.08.lzzzzzzz










goubert2












grimal
Pierre GRIMAL

(1912-1996)

- latiniste

2080811010.08.lzzzzzzz_12130503594.08.lzzzzzzz2213017867.08.lzzzzzzz2213026432.08.lzzzzzzz2080812084.08.lzzzzzzz










2130354815.08.lzzzzzzz

2253064866.08.lzzzzzzz2228895490.08.lzzzzzzz















0000.0939.01
Nicolas GRIMAL

(né en 1948)
- professeur au Collège de France
- Égypte ancienne
- notice bio-biblio sur le site du Collège de France
- biblio et responsabilités scientifiques
- entretien vidéo sur l'égyptologie

2253065471.08.lzzzzzzz2213021910.08.lzzzzzzz
















guenee1


Bernard GUÉNÉE

(né en 1927)
- bio-biblio (site Académie des Inscriptions et Belles-Lettres)

- note de lecture sur L'opinion publique à la fin du Moyen Âge d'après la "Chronique de Charles VI" du Religieux de Saint-Denis (Perrin 2002)

213049353x.08.lzzzzzzz2070708802.01.lzzzzzzz2262019940.08.lzzzzzzz
2070725774.01.lzzzzzzz













hg

Henri GUILLEMIN

(1903-1992)
- professeur de lettres, écrivain, historien
- site dédié à l'écrivain Henri Guillemin
- H. Guillemin, conférencier à Spa

286819737x.01.lzzzzzzz2020067242.08.lzzzzzzzgaid_29949

















guiral_pierre
Pierre GUIRAL

(1909-1996)
- notice biographique
- Adolphe Thiers, Fayard, 1986

2213018251.08.lzzzzzzz2010053990.01.lzzzzzzz





















danielhalevy
Daniel HALÉVY

(1872-1962)
- La fin des notables
- La République des ducs

2012787681.01.lzzzzzzz2012787673.01.lzzzzzzz














Louis HALPHEN

(1880-1950)
- co-directeur, avec Philippe Sagnac, de la collection "Peuples et civilisations"
- biographie
- Introduction à l'histoire (1946) : en ligne

halphen_intro_histoire_l_33
















heers

Jacques HEERS

(né en)
- professeur honoraire d'histoire médiévale de l'université Paris IV-Sorbonne, ancien directeur du département d'études médiévales

2012787770.01.lzzzzzzz2213015783.08.lzzzzzzz2010110420.01.lzzzzzzz










2010179587.08.lzzzzzzz2012788289.01.lzzzzzzz

2262020841.08.lzzzzzzz2213025576.08.lzzzzzzz2012789277.01.lzzzzzzz

2130470297.08.lzzzzzzz

2130446582.08.lzzzzzzz






2262008604.08.lzzzzzzz2262023263.08.lzzzzzzz2262001251.08.lzzzzzzz








2262018502.08.lzzzzzzz2213013446.08.lzzzzzzz2851621750.08.lzzzzzzz















Jacques HEURGON

(1903-1995)
2908295741.08.lzzzzzzz
- notice biographique, par Dominique Briquel

- correspondance avec l'écrivain Jean Tardieu (1903-1995) : Le ciel a eu le temps de changer, correspondance 1922-1944 (éd. Imec archives, 2005)

2130457010.08.lzzzzzzz2010150740.01.lzzzzzzz3491961092.01.lzzzzzzzheurgon_vitaetruschi










Heurgon_et_Gide













Jacques Heurgon (à g.) et André Gide
à Pontigny, années 1920







Charles HIGOUNET

(1911-1988)

- Histoire de Bordeaux (Privat, 1980)

270072223x.08.lzzzzzzz2222042100.01.lzzzzzzz















François HINCKER

(1937-1998)
- "François Hincker, la conviction d'un intellectuel" (L'Humanité, 7 fév. 1998)

2091889652.01.lzzzzzzz













huizinga
Johan HUIZINGA

(1872-1945)

- L'automne du Moyen Âge (1919, trad. fra. 1932)

2228896020.08.lzzzzzzz




















Jean JACQUART

(1928-1998)

- évocation de Jean Jacquart, par Marcel Lachiver dans Ruralia

0560030















André JARDIN

(1912-1996)
- histoire du libéralisme, de Tocqueville





jouanna1
Arlette JOUANNA

(née en 1936)
professeur émérite d'histoire moderne à l'université de Montpellier III

2130553273.01.lzzzzzzz













camille1
Camille JULLIAN

(1859-1933)
- professeur au Collège de France en 1905
- auteur d'une monumentale Histoire de la Gaule (pub, 1907-1928)
- auteur de : Notes sur l'histoire en France au XIXe siècle (1896 ou 1897), rééd. en reprint, Slatkine, Genève, 1979

- notice biographique sur le site de l'Académie française

jullian1




















bosly_kaplan

Michel KAPLAN

(né en 1946) (à droite sur la photo)
- histoire de Byzance










kaplow_nom_des_rois

Jeffry KAPLOW

- Les noms des rois : les pauvres de Paris à la veille de la Révolution (1974)










kqspi

André KASPI

(né en 1937)
professeur d'histoire de l'Amérique du Nord à l'université de Paris I-Sorbonne
- biographie


202009360x.08.lzzzzzzz2020567717.01.lzzzzzzz2020093588.08.lzzzzzzz








2012351026.01.lzzzzzzz2213022038.08.lzzzzzzz2130554091.01.mzzzzzzz








2862605255.08.lzzzzzzz2262021856.08.lzzzzzzz2070294129.08.lzzzzzzz









2020312107.08.lzzzzzzz226202281x.08.lzzzzzzz2262022801.08.lzzzzzzz2262007268.08.lzzzzzzz2259191991.08.lzzzzzzz
















Annie KRIEGEL

(1926-1995)






28 juin 2006 : 126 notices en cours de rédaction (lettres A à K)


recension : Michel Renard

mr___port_cros___copie






retour à l'accueil

Posté par histoirep8 à 00:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Dictionnaire des historien(ne)s (L à Z)


archives



Dictionnaire des historien(ne)s

XIXe-XXe siècles

lettres L à Z






Dictionnaire des historien(ne)s : en cours de réalisation



Ernest LABROUSSElabrousse
(1895-1988)

- sur la carrière de Labrousse

2130446566.08.lzzzzzzz

9782713220197l




- sur l'oeuvre de Labrousse : L'oeuvre d'Ernest Labrousse, genèse d'un modèle d'histoire économique, par Maria Novella Borghetti (Ehess, 2005)









Marcel LACHIVER

(né en 1934)
ancien instituteur, a été professeur à l'université de Paris X-Nanterre
- compte-rendu de Par les champs et par les vignes, dans Ruralia

2213595879.08.lzzzzzzz2213612552.08.lzzzzzzz2213601127.08.lzzzzzzz












2213026904.08.lzzzzzzz

Claire LALOUETTE

- professeur honoraire à la Sorbonne

Égypte ancienne

2213015341.08.lzzzzzzz2877061841.08.lzzzzzzz2213017344.08.lzzzzzzz









2070701425.08.lzzzzzzz2080800647.01.lzzzzzzz_12080813269.01.lzzzzzzz









2080813277.01.lzzzzzzz2080813293.01.lzzzzzzz2080813285.01.lzzzzzzz2082100251.01.lzzzzzzz2213029202.08.lzzzzzzz2227139439.08.lzzzzzzz





















André LATREILLE

(1901-1984)
- L'Église catholique et la Révolution française (1950)





lavisse

Ernest LAVISSE

(1842-1922)

- bio, par Marc Nadaux sur Anovi 19e.org

lavisse_p75






lavisse_certificat_d__tudeslavisse_cours_moyen

2221055020.08.lzzzzzzz1
















lebecq

Stéphane LEBECQ

(né en )
- bio-biblio
- professeur d'histoire médiévale à l'Université de Lille III

0600031

2859391975.08.lzzzzzzz2200266111.08.lzzzzzzz















lebigre
Arlette LEBIGRE

(née en 1929)
notice d'éditeur (Complexe) : Professeur à l'Université de Paris-Sud puis de Clermont-Ferrand I, Arlette Lebigre s'est spécialisée dans l'histoire du droit et des Institutions pour la période moderne (XVIe-XVIIe siècle), en particulier dans le domaine de la justice criminelle.
Elle est l'auteur d'une biographie de La Duchesse de Longueville, parue chez Perrin en 2004, et pour laquelle elle a reçu le prix Gossier de l'Académie des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Rouen.

2804800946.08.lzzzzzzz














fran_ois_lebrun

François LEBRUN

(né en 1923)

- a été professeur à l'université de Rennes-II

2200264976.08.lzzzzzzz

2713220181.01.lzzzzzzz2010095979.01.lzzzzzzz2020108798.08.lzzzzzzz12020232103.08.lzzzzzzz










2020407191.08.lzzzzzzz2020249650.08.lzzzzzzz2200261373.08.lzzzzzzz






















lefebvre__tudes_rf1

Georges LEFEBVRE

(1874-1959)

2130397816.08.lzzzzzzz12209055539.08.lzzzzzzz12735501876.08.lzzzzzzz










0691007519.01.lzzzzzzz3608943412.01.mzzzzzzz84736100641280l










marcel_le_glay
Marcel LE GLAY

(1920-1992)
- professeur d'histoire romaine à Paris X-Nanterre puis à la Sorbonne

2262018987.08.lzzzzzzz12262018979.08.lzzzzzzz









2130550010.08.lzzzzzzz

2718131187.08.lzzzzzzz














legoff1

Jacques LE GOFF

(né en 1924)

- bio sur herodote.net

- "Saint Louis a-t-il existé ?" entretien avec Jacques Le Goff





2020860503.08.lzzzzzzz2070754634.08.lzzzzzzz2080810472.08.lzzzzzzz


















Jean-François LEMARIGNIER

(1908-1980)

2200251289.08.lzzzzzzz















yves_lequin

Yves LEQUIN

(né en 1935)
professeur à l'université Lumière Lyon-II







mon_med_02a
Emmanuel LE ROY LADURIE

(né en 1929)


2070323285.01.lzzzzzzz19782080810076



















349
Christine LEVISSE-TOUZÉ

(née en 1955)
directrice du Mémorial Leclerc - Musée Jean Moulin

- sur le maréchal Leclerc


liv_050805_1















Maurice LOMBARD

(mort en 1965)

0119














mtlorcin
Marie-Thérèse LORCIN

- bio-biblio (Ciham, UMR 5648, Lyon)

- Les campagnes de la région lyonnaise aux XIVe et XVe siècles (thèse, 1973)









Ferdinand LOTnaissance_france_l15

(1866-1952)

- Naissance de la France (1948) - en ligne





















madelin
Louis MADELIN

(1871-1956)
- biographie sur site Académie française








mandrou_double_portrait

Robert MANDROU

(1921-1984)

- fonds Robert Mandrou aux Archives nationales : AB XIX 4420-4478

2012792758.08.lzzzzzzz2226094989.08.lzzzzzzz






















directors_mantoux

Paul MANTOUX

(1877-1956)
- a été officier-interprète pendant les négociations du traité de Versailles (1919) : Les délibérations du Conseil des Quatre, 24 mars-28 juin 1919
- La Révolution industrielle au XVIIIe siècle. Essai sur les commencements de la grande industrie moderne en Angleterre, 1906 ; réd. Génin, 1959 (librairie)
- Fonds Mathilde et Paul Mantoux, 1915-1920mantoux

* sur Étienne Mantoux (1913-1945), économiste, fils de Paul, et critique de Keynes










marion022
Marcel MARION

(1857-1940)
professeur au Collège de France.
- Dictionnaire des institutions de la France aux XVIIe et XVIIIe siècles, 1923 ; Picard, 1984

2708405721.08.lzzzzzzz














marrou_et_rich_

Henri-Irénée MARROU

- (1904-1977) (à droite sur la photo, avec Pierre Riché)

2020043017.01.lzzzzzzz2020047136.08.lzzzzzzz2020060140.08.lzzzzzzz2020087472.08.lzzzzzzz




















arton1094_158x220

Jacques MARSEILLE

(né en 1945)
- professeur à l'université Paris I-Sorbonne








jean_cl_ment_martin

Jean-Clément MARTIN

(né en 1948) (photo, 1987)
- professeur à l'université de Paris I-Sorbonne
- directeur de l'Institut d'Histoire de la Révolution française (Sorbonne)
- rapport d'activités, 2000-2003

2070762068.01.lzzzzzzz2701112052.08.lzzzzzzz2701136970.08.lzzzzzzz2717826777.08.lzzzzzzz2868472095.08.lzzzzzzz








2020231271.08.lzzzzzzz275350055x.01.lzzzzzzz2868477348.08.lzzzzzzz2910919242.08.lzzzzzzz2020438429.08.lzzzzzzz



jean_cl_ment_martin_dessin



















Albert MATHIEZmathiez
(1874-1932)

- Dizionario di Storiografia




















aaa.sized
Jean-Marie MAYEUR

(né en 1933)
professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne, spécialiste de l'histoire politique et religieuse de la France contemporaine

2213600139.08.lzzzzzzz2020006707.08.lzzzzzzz







2020067773.08.lzzzzzzz












Jean MEUVRET

(1901-1971)

- Les Crises de subsistances et la démographie de la France d'Ancien Régime (1946)
- Un grand débat de méthode [entre Jean Meuvret et René Baehrel. Introduction de Lucien Febvre] (1955)
- Le Commerce des grains et des farines à Paris et les marchands parisiens à l'époque de Louis XIV (1956)
- Mercuriales du pays de France et du Vexin français, 1640-1792 (1968, avec J. Dupâquier, M. Lachiver)





Jean MEYERjean_meyer

(né en 1924)
- La noblesse bretonne au XVIIIe siècle (1966)

85019925











Françoise MICHEAU

- professeure d'histoire médiévale du monde musulman à l'université de Paris I-Sorbonne

- une biblio (CCEFR)

2711760928.08.lzzzzzzz2080711210.01.lzzzzzzz2011457610.01.lzzzzzzz





033

Jules MICHELET

(1798-1874)















milza

Pierre MILZA

(né en 1932)

- biblio

2213623910.01.lzzzzzzz2020055139.08.lzzzzzzz2200216904.08.lzzzzzzz









201145459x.01.lzzzzzzz208081236x.01.lzzzzzzz2200016832.08.lzzzzzzz2213604479.08.lzzzzzzz2218715643.01.lzzzzzzz2218715651.01.lzzzzzzz










2262022941.08.lzzzzzzz














Michel MOLLAT

(1911-1996)
- directeur d'études à l'École Pratique des Hautes Études (EPHE, 4e section)

2020046822.08.lzzzzzzz2020125846.08.lzzzzzzz2020136937.08.lzzzzzzz2735506010.01.lzzzzzzz2870271352.08.lzzzzzzz

















monoddet1

Gabriel MONOD

(1844-1912)

- fondateur de la Revue Historique (1876)

- note sur l'école méthodique : site gallica.bnf

- sommaires de la Revue Historique depuis 1901, sur le site italien de l'istituto internazionale di storia economica "f. datini"

- sommaires d'anciens numéros de la Revue Historique sur un site allemand par Stuart JENKS

- la Revue Historique, aujourd'hui (dirigée par la médiéviste Claude Gauvard et le contemporanéiste Jean-François Sirinelli)







Mosse_Claude

Claude MOSSÉ

(née en 1924)
professeur émérite à l'Université de Paris VIII, spécialiste de la Grèce ancienne.

2020092344.08.lzzzzzzz














Roland MOUSNIER

(1907-1993)

2070326845.08.lzzzzzzz2130314422.08.lzzzzzzz2130548369.01.lzzzzzzz2130373313.08.lzzzzzzz















Robert MUCHEMBLED

(né en 1944)
- une bibliographie
- professeur à l'université Paris-Nord (Villetaneuse)

220026643x.08.lzzzzzzz226613292x.01.lzzzzzzz2012787126.01.lzzzzzzz2020530600.08.lzzzzzzz2020552337.01.lzzzzzzz2080812521.01.lzzzzzzz2718906154.08.lzzzzzzz9782020552325fs






muchembl

 






dscn4526











trouvé sur internet : une étudiante en licence d'Histoire à l'université de Perpignan, révise "son Muchembled"




Lucien MUSSET

(1921-2004)
a été professeur à l'université de Caen
- notice nécrologique : Société des Antiquaires de Normandie

2130467156.08.lzzzzzzz






















nicolet_retouch_1

Claude NICOLET

(né en 1930)

nicolet_metier




















2070701921.08.lzzzzzzznora811

Pierre NORA

(né en 1931)

- bio sur site Académie française

- six questions à Pierre Nora (en vidéo et en transcription)

- Pierre Nora : la Mémoire divise, l'Histoire réunit (résumé)

2070701921.08.lzzzzzzz12070706583.08.lzzzzzzz







2070707946.01.lzzzzzzz207072302x.01.lzzzzzzz2070706591.08.lzzzzzzz2070723038.01.lzzzzzzz






















dp_po_16_01_02_
Pascal ORY

(né en 1948)


















Jacques OZOUF

- directeur d'études à l'EHESS




643336
Mona OZOUF

- directrice de recheche au CNRS
- spécialité : Révolution française, histoire de l'enseignement


















Marcel PACAUT

(1920-2002)
a été professeur d'histoire médiévale à l'université Lumière Lyon II (et directeur de l'IEP)
-
bibliographie sur le site de la SHMESP
- sur l'idée de théocratie

2091913561.08.lzzzzzzz2213017123.08.lzzzzzzz2213029253.08.lzzzzzzz2830906292.08.lzzzzzzz2718904380.08.lzzzzzzz







Évelyne PATLAGEAN

- histoire de Byzance
- bibliographie Persée
- références universitaires








85120569_photo

Robert O. PAXTON

(né en 1932)

- bio succincte dans BiblioMonde
- La France de Vichy (1973)
- autour de Robert O. Paxton (Ihtp)
- compte rendu de lecture de : Le temps des chemises vertes dans Ruralia (Isabel Boussard, 1997)

2020392100.08.lzzzzzzz2020323052.08.lzzzzzzz2020591928.01.lzzzzzzz










2020209497.08.lzzzzzzz2020679884.01.lzzzzzzz















Régine PERNOUDcouv3041g1

(1909-1998)

- notice nécrologique

2020050749.08.lzzzzzzz2213017689.08.lzzzzzzz2253030341.08.lzzzzzzz



















Charles-Edmond PERRIN

(1887-1974)




Jean-Claude PERROT

- professeur à l'université Paris I, Ehess
 

0101

271320982x.08.lzzzzzzz














perrot
Michelle PERROT

(née en 1928)

- entretien avec Michelle Perrot

0104



















perroy

Édouard PERROY

(1901-1974)
- médiéviste

2130441130.08.lzzzzzzz

















Charles PETIT-DUTAILLIS

(1868-1947)
médiéviste

petit_dutaillis















André PIGANIOL

(1883-1966)

historien du monde romain
- universités de Strasbourg et de la Sorbonne

2130321259.08.lzzzzzzz

2130470653.08.lzzzzzzz














pirenne_henri
Henri PIRENNE

(1862-1935)

- biographie

- Mahomet et Charlemagne (1937) : en ligne

pirenne_mahomet_l33

















Alain PLESSIS

(né en 1932)

Alain_Plessis_couv























Jean-Pierre POLY

médiéviste
professeur à l'université Paris X-Nanterre

Jean_Pierre_Poly_couv
























ap

Antoine PROST

(né en 1933)
- biblio (Paris I)

















Bernard QUILLIET

professeur émérite d'histoire moderne à l'université Paris VIII









Edgar QUINETquinet_retouch_

(1803-1875)

- biographie, par Gisèle Roche-Galopini

- biographie, pour célébration nationale (2003) par Paul Viallaneix

- Edgar Quinet à Spa

















Alfred RAMBAUD

(1842-1905)
- La France coloniale, A. Colin, 1893.
- Jules Ferry, Plon Nourrit, 1903.
Collection Histoire générale de E. Lavisse et A. Rambaud









rapp

Francis RAPP

(né en 1926)
- médiéviste
- membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres (AIBL)
- notice AIBL

2020555271.01.lzzzzzzz2130505392.08.lzzzzzzz2700722248.08.lzzzzzzz

francis_rapp_acad_micin














Marcel REINHARD

(1899-1973)

- La chute de la royauté, 10 août 1792 (coll. "Trente journées qui ont fait la France", Gallimard, 1969)
- Archives parlementaires







remond3

René RÉMOND

(né en 1918)



















renouvin2

Pierre RENOUVIN

(1893-1974)













aktualiskep_1078800077_revelweb1

Jacques REVEL

(né en 1942)
- bio-biblio : ehess






portrait1
Pierre RICHÉ

(né en 1921)
professeur émérite d'histoire médiévale à Paris X-Nanterre

- site officiel de Pierre Riché

(crédit photo : Louis Monier)


201235100x.01.lzzzzzzz2213019584.08.lzzzzzzz2020238292.08.lzzzzzzz









2732033898.08.lzzzzzzz2012788513.01.lzzzzzzz2841001857.08.lzzzzzzz















Denis RICHET

(1927-1989)






Daniel ROCHE

(né en 1935)
professeur au Collège de France
- bio-biblio sur le site du Collège de France




2221045874.01.lzzzzzzz
Michel Ivanovic ROSTOVTESEFF

(1870-1952)
- historien russe exilé aux États-Unis après la révolution de 1917 ; enseigna à Oxford, à l’université de Wisconsin et à Yale
- présentation du livre sur l'empire romain, par l'éditeur

2221050150.01.lzzzzzzz















image001

Henry ROUSSO

(né en 1954)
- bio-biblio (Ihtp)

2020121573.08.lzzzzzzz2070329003.08.lzzzzzzz










2070417492.08.lzzzzzzz2870277520.08.lzzzzzzz2213623686.08.lzzzzzzz

2070532178.08.lzzzzzzz















George RUDÉ

(né en 1910)
historien britannique
- notes biographiques (en langue anglaise)
- La foule dans la Révolution française (1959)







Philippe SAGNAC

(1868-1954)






antisem01

Maurice SARTRE

(né en 194.)
- professeur d'histoire ancienne

2020127059.08.lzzzzzzz2020281538.08.lzzzzzzz










2020372096.01.lzzzzzzz

2070764974.01.lzzzzzzz2200268327.08.lzzzzzzz2213609217.08.lzzzzzzz

















Charles SEIGNOBOSseignobos

(1854-1942)

- notice biographique sur site du Musée du protestantisme

seignobos_hist_sinc_re

















Jean-François SIRINELLI

- bio-biblio sur site Sciences-Po







Gérard SIVÉRY

(né en 1925)
- professeur émérite d'histoire médiévale à l'université de Lille III-Charles de Gaulle

2235022073.08.lzzzzzzz2262020450.08.lzzzzzzz2213020175.08.lzzzzzzz2213025088.08.lzzzzzzz










2213593957.08.lzzzzzzz

2235023177.08.lzzzzzzz2213614865.08.lzzzzzzz285939365x.08.lzzzzzzz
















soboul

Albert SOBOUL

(1914-1982)

- compte-rendu du livre de Claude Mazauric sur Soboul


soboul_civilisation1










soboul_pr_cis_19481soboul_pr_cis_19721

pbs_paysans_soboul















jrssuratteau
Jean-René SURATTEAU

(1916-1998)
- a été professeur à l'université de Bourgogne (Dijon)
- "Jean-René Suratteau, historien politique du Directoire", Bernard Gainot (AHRF,n° 316)
- "Jean-René Suratteau, esquisse biographique", Claude Mazauric (AHRF, n° 316)
(a mené à terme le Dictionnaire historique de la Révolution française de Soboul)

2130536050.01.lzzzzzzz2209055539.08.lzzzzzzz















syme1
Ronald SYME

(1903-1989)
historien de l'antiquité romaine

- La révolution romaine (1967)

82b45c31_0597_420a_a8e6_543545dcba4fsyme_romanrev














images2taine

Hippolyte TAINE

(1828-1893)
- Les origines de la France contemporaine









Victor-Lucien TAPIÉvictor_lucien_ta___photo

(1900-1974)

tapi__couv_new
















toubert
Pierre TOUBERT

(né en 1932)
professeur au Collège de France, titulaire de la chaire d'Histoire de l'Occident méditerranéen au Moyen Âge
- bio-biblio (1) (Collège de France)
- bio-biblio (2) (site Accademia Pontaniana, Italie)
- bio-biblio (3) (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres)





Louis TRENARD
(1914-1994)
- a été professeur à l'université de Lille



tulard

Jean TULARD

(né en 1933)










vauchez
André VAUCHEZ

(né en 1938)
- histoire religieuse de l’Occident médiéval
- a été directeur de l'École française de Rome
- notice biographie AIBL (site Académie des Inscriptions et Belles-Lettres)

2020208229.08.lzzzzzzz2226106944.08.lzzzzzzz2728301719.01.lzzzzzzz










2718906340.08.lzzzzzzz














jacques_verger

Jacques VERGER

(né en 1943)

- professeur à l'université Paris I
- spécialité : histoire des universités et de la culture médiévales

2130500145.08.lzzzzzzz

286847344x.08.lzzzzzzz2204055158.08.lzzzzzzz










2130487645.08.lzzzzzzz

2705662863.08.lzzzzzzz




















vernant

Jean-Pierre VERNANT

(né en 1914)

professeur honoraire au Collège de France















paul_veyne

Paul VEYNE

(né en 1930)
- professeur honoraire au Collège de France

2020045079.08.lzzzzzzz2020254638.08._sclzzzzzzz_2020287781.08.lzzzzzzz2








9782020159531fs2847342443.08.lzzzzzzz2020621711.01.lzzzzzzz









2020129876.08.lzzzzzzz2070747387.01.lzzzzzzz2020577984.01.lzzzzzzz2














vidal_naquet_foley

Pierre VIDAL-NAQUET

(né en 1930)

















pierrevilar

Pierre VILAR

(1906-2003)

- hommage à Pierre Vilar (en catalan)

2020060566.08.lzzzzzzz2130515851.08.lzzzzzzz2130531121.08.lzzzzzzz








3803123097.01.lzzzzzzz8484322653.01.lzzzzzzz2849500976.01.lzzzzzzz









0860917983.01.lzzzzzzz

or_et_monnaie1

vilar

 

pierre_vilar_interior1

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 




Michel VOVELLEvovelle_haut

(né en 1933)





















weber

Eugen WEBER

(né en 1925)

2213012849.08.lzzzzzzz2010162102.01.lzzzzzzz2213593280.08.lzzzzzzz2213605270.08.lzzzzzzz










2213028036.01.lzzzzzzz2213626561.01.lzzzzzzz















edoard_will

Édouard WILL

(1920-1997)
- a été professeur d'histoire grecque à l'université de Nancy
- Histoire politique du monde hellénistique (2003)
- "Prosélytisme juif" : histoire d'une erreur (1992, rééd. 2005)
- Le Monde grec et l'Orient, tome 1. Le Ve siècle, 510-403 (Puf, coll. "Peuples et civilisations", 1972)

22510100262360l
















guesdistes1

Claude WILLARD

(né en 1922)
- histoire du mouvement ouvrier français, du guesdisme















p_winock

Michel WINOCK

(né en 1937)







wolff

Philippe WOLFF

(1913-2001)
- médiéviste - université de Toulouse
- bio aibl (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres)

2700722086.08.lzzzzzzz












Denis WORONOFF

(né en 1939)








p_zeldin

Théodore ZELDIN

(né en 1933)
- Histoire des passions françaises (5 vol., plusieurs éditions)
- extraits vidéos d'un entretien dans lequel  l'historien britannique raconte comment lui est venue sa passion pour l'histoire de France 

2020059355.08.lzzzzzzzzeldin

221359323x.08.lzzzzzzz









2228887633.08.lzzzzzzz2228887625.08.lzzzzzzz2020085208.08.lzzzzzzz







2228896845.08.lzzzzzzz

2228896853.08.lzzzzzzz12228896861.08.lzzzzzzz222889687x.08.lzzzzzzz2228896888.08.lzzzzzzz






















img

Zeev STERNHELL


2870271646.08.lzzzzzzz2213606390.08.lzzzzzzz

2213605815.08.lzzzzzzz2213623953.08.lzzzzzzz
















28 juin 2006 : 99 notices en cours de rédaction (lettres L à Z) (223 au total)


recension : Michel Renard

mr___port_cros___copie






retour à l'accueil

Posté par histoirep8 à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 31 juillet 2006

Pierre Vidal-Naquet (1930-2006)


PVN_en_68
Pierre Vidal-Naquet en 1968



Pierre Vidal-Naquet

1930-2006


vidal_naquet_foleyPierre Vidal-Naquet, qui fut  directeur d'études à l'EHESS, grand spécialiste de l'histoire grecque, est mort dans la nuit du samedi au dimanche 30 juillet à l'hôpital de Nice, d'une hémorragie cérébrale qui l'avait plongé dans le coma depuis le lundi précédent. Il était âgé de 76 ans. Vidal-Naquet a été à la guerre d'Algérie ce que fut Zola à l'affaire Dreyfus : le grand cri de la justice et de la vérité contre la torture et le mensonge d'État. Il a été une référence intellectuelle pour ceux qui combattaient le négationnisme.

"Par esprit de distance, je me suis spécialisé dans l'histoire grecque ancienne, mais je n'ai jamais renoncé à l'idée, elle-même ancienne, puisqu'elle remonte à Hérodote et Thucydide, que l'historien avait son rôle à tenir dans la cité, celui, tout simplement, de témoin de la vérité".

Pierre Vidal-Naquet
pvn_face___la_raison_d__tat_couvintroduction à Face à la raison d'État
La Découverte, 1989







Le Grec, le barbare, la sauvagerie

Le Barbare est simplement le non-Grec, c'est-à-dire celui qui ne sait pas parler grec, exactement comme l'Allemand est, pour le Russe, le "muet". Chez Homère, le mot ne désigne que les voisins cariens. Chezbodrum Hérodote [ci-contre, Bodrum, ville natale d'Hérodote], au Ve siècle, les relations sont plus subtiles : la Grèce est le pays des heureux mélanges et de la pauvreté, tandis que les merveilles se réfugient aux extrêmes, et d'abord l'or, présent aux quatre points cardinaux. La marche vers les extrêmes est aussi la marche vers le non-humain. Les Barbares peuvent se "déduire" des Grecs en ce sens que leurs coutumes sont à l'inverse ; ainsi l'Égypte : "Les Égyptiens, qui vivent sous un climat singulier, au bord d'un fleuve offrant un caractère différent de celui des autres fleuves, ont adopté aussi presque en toutes choses des mœurs et des coutumes à l'inverse des autres hommes" ; au IVe siècle, l'historien Éphore distinguera deux sortes de Scythes, anthropophages et végétariens, deux sortes opposées d'inhumanité.
Antipodes, les Barbares sont aussi origine : pour Hérodote, nombre de dieux grecs viennent d'Égypte et les Cariens sont en partie responsables de l'armement hoplitique, ce qui du reste semble faux. Ce niveau proprement mythique sera dépassé ; Hérodote lui-même, au début de son récit, entend raconter "les grands et merveilleux exploits accomplis tant par les Grecs que par les barbares".

L'opposition Grec Barbare, qui n'est pas raciale mais culturelle et sociale, celle des esclaves de la loi et des Athenesphalangeesclaves du despote, ne recouvre pas parfaitement l'opposition Europe-Asie, par exemple. La notion même d'hellénisation est d'ailleurs une conquête de la génération des guerres médiques. Avant d'être le vainqueur de Marathon [ci-contre, phalange grecque], Miltiade avait été au service du Grand Roi, et le cas n'est pas isolé. Au IVe siècle, la notion d'hellénisme demeure culturelle : est grec celui qui a subi l'éducation hellénique, qu'un Barbare d'origine est apte à recevoir ; mais cette notion se transforme peu à peu : pour Aristote, est barbare celui qui, par nature, est fait pour être esclave. Les schémas culturels qui fonctionneront à l'époque hellénistique sont en place.
(…)

Dans le monde grec décrit par Homère, l'opposition entre la civilisation et la sauvagerie n'est pas celle de la ville et de la campagne, mais celle de la campagne cultivée et de la campagne sauvage. La présence d'une polis, c'est-à-dire d'un point fortifié, d'un dêmos, c'est-à-dire d'un petit groupement humain dont on n'ose dire qu'il4034 est un village, est un signe, mais moins important que celui que représente le travail des champs dont le Cyclope ignore l'existence. Chez Hésiode, la ville est, pour le paysan, un monde lointain où siègent les "rois dévoreurs de présents". Dans le monde de la cité, la campagne sauvage, l'agros, continue à exister sous forme de zones frontières peuplées de bûcherons et de bergers transhumants. On a vu que l'éphébie et la cryptie étaient associées à ces zones ; dans l'agros, un dialogue existe entre Dionysos et Hermès. Hermès exprime l'action civilisatrice de la société qui fraie des chemins bornés ; c'est le dieu de l'espace ouvert par rapport à l'espace clos du dionysosK11foyer (hestia) symbolisé par le prytanée.

Dionysos exprime au contraire le déchaînement de la nature sauvage qui peut envahir jusqu'aux terres à blé de Déméter. C'est ce que racontent Les Bacchantes d'Euripide. Idéalement, dans la cité, la distinction entre ville et campagne est supprimée, et Platon tire les conséquences de ce fait : chacun doit habiter à la fois au centre et dans la périphérie. Mais cette vérité a une signification bien différente à Sparte et à Athènes, toutes les positions intermédiaires existant par ailleurs. À Sparte [ci-contre, le théâtre à Sparte], lasparte3 ville, en définitive, n'existe pas : le centre monumental est à peine esquissé ; la terre civique (chôra politikê) est divisée en lots cultivés au profit des Spartiates de plein exercice, les homoioi. Le rapport n'est donc pas entre la ville et la campagne, mais entre les guerriers et les paysans dépendants – sans parler des habitants des cités de Laconie. À Athènes, au contraire, les démotes cultivent la terre avec, à l'époque classique, beaucoup plus d'esclaves qu'on ne l'a en général supposé ; les dêmes ruraux sont à la fois des parties de la grande cité et de petites cités qui répètent la grande. La guerre du Péloponnèse, l'abandon de la campagne à l'ennemi, la stratégie de Périclès centrée sur la défense de la ville contribueront à ouvrir entre la ville et la campagne une crise profonde que reflète l'œuvre d'Aristophane.
Au IVe siècle se développe un nouveau genre de vie urbain (les maisons d'Olynthe en sont un témoin parmi trir_med'autres) à mesure que la vie revêt un caractère de plus en plus privé. Paradoxalement, le développement de la flotte et du commerce maritime porte la responsabilité à la fois de l'équilibre athénien et de son déséquilibre : de l'équilibre, parce que le petit peuple des campagnes, intégré à la cité par Solon et Clisthène, a formé une large part des équipages de la flotte et a bénéficié des revenus de "l'Empire" ; du déséquilibre, parce que ces revenus se sont concentrés progressivement dans la ville. Aux masses déracinées par les guerres et les troubles politiques, aux mercenaires notamment, Isocrate propose comme exutoire non une nouvelle restructuration de la cité, mais la conquête coloniale de l'Asie. C'est ce qui se produira.

Pierre Vidal-Naquet, extrait de "Une civilisation de la parole politique"
dans Le Chasseur noir. Formes de pensées et formes de société dans le monde grec,
Maspéro, 1981, p. 24-29.



pvn_chasseur_noir_couv

_________________________________________________



la "psychologie historique"


pvn_scrutant_l_horizonL'histoire institutionnelle, sociale, économique, celle que pratiquent en Angleterre, M. I. Finley et en France Yvon Garlan, Philippe Gauthier, Claude Mossé, Édouard Will, ne prend pour moi toute sa valeur que lorsque peut y être jointe l'étude des représentations qui accompagnent et même qui pénètrent les institutions et les pratiques du jeu politique et social.

Le textuel et le social. Bien des analyses que l'on trouvera dans ce volume [Le Chasseur noir] partent d'un texte dont il s'agit, en fin de compte, de faire jaillir le sens. Mais, contrairement à ce que pense Jean Bollack, par exemple, je ne crois pas, pour ma part, que le sens soit immanent au texte, que le texte ne s'explique que par le texte. À la limite, selon cette école de pensée, à qui nous devons de très beaux travaux, il faudrait, préalablement à l'étude du texte, débarrasser celui-ci des sédiments qu'y a accumulés la tradition - et la tradition commence avec les philologues de l'époque alexandrine. Alors, et alors seulement, le texte pourrait resplendir comme un diamant arraché à sa guangue et taillé selon des clivages naturels. Mais le texte pur existe-t-il ?
À la limite, je pense, au contraire, qu'un texte existe non pas seulement à travers son environnement textuel, politique, social, institutionnel, mais aussi dans et par la tradition qui nous l'a légué, à travers les manuscrits, les travaux des philologues, des exégètes de toute sorte, des historiens. Cette pluridimensionnalité du texte est pour moi au coeur d'une conception pluridimensionnelle de l'histoire. Le social pur n'existe pas non plus. L'imaginaire est, certes, immergé dans le social : un auteur tragique grec n'écrit pas comme Racine, et un général athénien ne manoeuvre pas comme Frédéric II, mais le social - C. Castoriadis l'a bien compris - est aussi imaginaire : ainsi la création, au temps de Clisthène, de la citéMasque_3 athénienne des dix tribus, ainsi la naissance de la tragédie. Le social est pesanteur, mais il n'est pas que pesanteur. Là même où l'écart est maximum, entre le textuel et le social, entre le texte philosophique, par exemple, élaboré par Platon, et "l'histoire athénienne d'Athènes", comme l'appelle Nicole Loraux, la relation existe. En ce sens, mon travail d'historien s'apparente bien à ce qu'Ignace Meyerson et Jean-Pierre Vernant ont appelé la "psychologie historique", mais nos voies ont été différentes. Meyerson et Vernant sont partis des catégories psychologiques, dont ils ont montré qu'elles n'étaient pas éternelles, et ont rencontré - parce qu'ils les cherchaient - les textes et les institutions politiques et sociales. J'ai accompli le cheminement inverse.

Pierre Vidal-Naquet, avant-propos au Chasseur noir, 1989, p. 14-15.


_________________________________________________

 


citoyen et hoplite


... à Athènes, et pour l'essentiel à l'époque classique, l'organisation militaire se confond avec l'organisation hoplitecivique : ce n'est pas en tant qu'il est un guerrier que le citoyen dirige la cité, c'est en tant qu'il est un citoyen que l'Athénien fait la guerre. Il fut peut-être un temps qu'évoque M. Détienne, où l'assemblée était d'abord l'assemblée des guerriers, réunis par exemple pour débattre du partage du butin. On a longtemps cherché des "survivances" de ce temps ; l'entreprise s'est révélée vaine. L'activité guerrière fut certes un modèle, mais en première approximation, à l'époque classique, elle ne l'est plus. Claude Mossé nous a donné un certain nombre d'exemples précis qui prouvent assez bien que, pour l'armée et la flotte des cités grecques, c'est la polis qui est modèle.
Cela est vrai jusqu'à l'évidence à Salamine, où ce n'est pas la flotte qui sauve la cité mais la cité qui s'installe sur les vaisseaux, à l'abri du fameux "rempart de bois" de l'oracle ; cela est encore vrai pour la troupe déjà fort mêlée, et où les Athéniens proprement dits ne sont pas majoritaires, que commande Nicias en Sicile. Mieux, les mercenaires fort bigarrés de l'Anabase, après l'assassinat de leurs généraux recruteurs, éliront leurs stratèges, délibéreront en assemblée, bref se comporteront, suivant l'expression de Taine, comme une "république voyageuse".
Il s'agit bien d'un trait distinctif de la cité classique, qui, soit dit en passant, se prolongea largement à l'époque hellénistique, non seulement à Rhodes, mais dans maintes et maintes petites bourgades dont les inscriptions nous révèlent, du IIIe au Ier siècle avant J.-C., la fierté avec laquelle ils entretiennent leurs milices civiques. Mais, là même où, comme à Athènes au IVe siècle, le soldat citoyen devient peu à peu quelque chose comme un rêve archaïsant, le principe demeure, évident, presque trop évident.

Pierre Vidal-Naquet, "La tradition de l'hoplite athénien",
dans Le Chasseur noir, Maspéro, 1981, p. 126-127.


_________________________________________________


lienspvn_assis


- interview recueillie par Thierry Paquot, 30 janvier 1998

- "la vérité de l'indicatif", entretien avec Pierre Vidal-Naquet, réalisé par Philippe Mangeot et Isabelle Saint-Saëns, publié dans Vacarme, n° 17, automne 2001

- interview recueillie par Irène Michine pour Le Patriote Résistant, avril 2003

- "De Faurisson et de Chomsky" (1981)

- fiche sur les entretiens télévisés avec Pierre-André Boutang, Delphine Canard et Annabelle Le Doeuff (1984)

- une biographie dans Biblio-Monde

- "L'intraitable" par Jean Lacouture, nouvelobs.com (1er août 2006)

- "L'État n'a pas à dire comment enseigner l'histoire" (Libération, 14 avril 2005)

- à propos de la thèse de Raphaëlle Branche (L'Humanité, 12 septembre 2001)

* article-hommage de l'historien Gilbert Meynier sur le blog d'Études Coloniales (août 2006)

 

_________________________________________________



060730160607
Jean-Paul Sartre, Laurent Schwartz, Pierre Vidal-Naquet et
Claude Bourdet, conférence de presse le 8 février 1968 (AFP, source)


_________________________________________________


gr_ce_ancienne

pvn_assassins_3

pvn_assassins_2
















pvn_arrienpvn_choix_histoire

juifs_m_moire_pr_sent



















torture_republiquepvn_affaire_Audin


















pvn_oedipepvn_mythe_et_trag_die
















pvn_le_monde_d_hom_re











          

   PVN

pvn_gros_plan
mon travail d'historien s'apparente bien à ce qu'Ignace Meyerson
et Jean-Pierre Vernant
ont appelé la "psychologie historique"

- Jean-Pierre Vernant (1914-2007)

- retour à l'accueil

Posté par histoirep8 à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


mardi 13 juin 2006

Enseignants

maitre_d_ecole_et_ecolier1



Enseignants

du Département Histoire de Paris VIII




Histoire ancienne



Anne DAGUET-GAGEYart_3758
- Les Opera Publica à Rome, 180-305 après J.-C, Paris, Institut d'Études Augustiniennes, 1997.
- (en collab.), L'empire romain au IIIe siècle, Paris, Atlande, 1997.
- Septime Sévère, Rome, l'Afrique et l'Orient, Paris, Payot, 2000.
- présentation éditoriale de ce livre
- à propos de ce livre et de Septime Sévère
- bio-biblio




Francis JOANNESfranis_joannes2200261209.08.lzzzzzzz
- Textes économiques de la Babylonie récente
, Paris, 1982. - Archives de Borsippa : la famille Ea-Iluta-Bani, Genève, 1989.
- Rendre la justice en Mésopotamie. Archives judiciaires du Proche-Orient ancien (IIIe-Ier millénaires avant-J.-C.), Saint-Denis, PUV, coll. Temps & Espaces, 2000.
- La Mésopotamie au Ier millénaire avant J.-C., Armand Colin, 2000.
-
(dir.), Dictionnaire de la Civilisation Mésopotamienne, Robert Laffont,
Collection Bouquins, Paris, 2001.
- The Age of Empires, 
Columbia University Press, 2005.
- Les premières civilisations : de la Grèce mycénienne à l'Indus, Belin, 2006.

0748617566.01.lzzzzzzz

dictionnairedelacivilisationmesopotamienne

2842920716.08.lzzzzzzz








Brigitte LE GUENimage2858161658.08.lzzzzzzz
- La Lettre de Pallas, nos 1-6 (Revue consacrée à la publication de notes brèves relatives à l'Antiquité classique).

-
La vie religieuse dans le monde grec du Ve au III e siècle avant notre ère, Toulouse, PUM, 1991, 256 p.
-
De la scène aux gradins. Théâtre et représentations dramatiques après Alexandre le Grand, Actes de la Table ronde internationale organisée les 24-25 janvier 1997 à Toulouse , Pallas n° 47, 1997.
- Les associations de Technites dionysiaques à l'époque hellénistique, 2 vol.(synthèse et corpus documentaire), 579 p., A.D.R.A. Nancy, 2001.

-
Le théâtre grec et ses acteurs après la mort d'Alexandre le Grand (en préparation, à paraître chez Fayard).
- axes de recherche



Claudia MOATTImoatti
- À la recherche de la Rome antique. Introduction à l'histoire de l'archéologie romaine, Paris, Gallimard, Découvertes, 1989.
- Archives et partage de la terre dans le monde romain, IIe s. av.-Ier siècle ap. J. -C., Rome, École Française de Rome, 1993.
- (en collab. avec O. de Cazanove), L'Italie romaine d'Hannibal à César, Paris, A. Colin, coll. U, 1994.
- La Raison de Rome. Naissance de l'esprit critique à l'époque républicaine (IIe-Ier s. av. J.- C.), Seuil, 1997.
- (éd.), La mémoire perdue. Recherches sur l'administration romaine, Rome, École française de Rome, 1999.
- (en collab.), Rome, Paris, Citadelles & Mazenod, collection Les grandes villes et l’art, 1999.
- I tempi di Roma, (en collaboration), Ed. Adam Biro, Paris, 2000.

- bio-biblio (en langue anglaise).

2070530736.08.lzzzzzzz2020131153.01.lzzzzzzzrome_mazenod2876602830.08.lzzzzzzzmemoire_perdue












Christophe PÉBARTHE2910023494.01.lzzzzzzz
- (co-édition avec Alain Bresson et Anne-Marie Cocula), L'écriture publique du pouvoir, Ausonius, Bordeaux, 2005.






Annie SCHNAPP-GOURBEILLON2707112453.08.lzzzzzzz220026562x.08.lzzzzzzz
- Lions, héros, masques. Les représentations animales chez Homère, Paris, Maspéro, 1981.
- (en collab. avec Claude Mossé), Précis d'histoire grecque, Paris, A. Colin, coll. U, 1991.
- Aux origines de la Grèce. (XIIIe-VIIIe siècles avant notre ère). La genèse du politique, Paris, Les Belles Lettres, 2002.



Giusto TRAÏNAgiusto_tra_na
- notice biblio
- Le valli Grandi Veronesi in età romana, éd. Giardini, 1983.
- Ambiente e paesaggi di Roma antica, éd. Carocci, 1990.
- La tecnica in Grecia e a Roma, Laterza, 1994.
- Marco Antonio, éd. Laterza, 2003.
- L'Afrique romaine : de l'Atlantique à la Tripolitaine, 69-439 ap., (avec
Antonio Ibba et René Dambron, cartographe), Bréal, 2006.

2749505747.01.lzzzzzzz1

8842067377

















Histoire médiévale



Boris BOVE2735505235.08.lzzzzzzz
- Dominer la ville : prévôts des marchands et échevins parisiens de 1260 à 1350, éd. Comité des Travaux Historiques et Scientifiques, CTHS, 2004.
- bibliographie




Rollins GUILD222203955x.08.lzzzzzzz
- thèse : Étude de la cathédrale d'Aix-en-Provence, 1981.
- bibliographie sur le site SHMESP
- La cathédrale d'Aix-en-Provence, éd. CNRS, 2000.



Anne-Marie HELVÉTIUS
- bio
- bio-biblio
- bibliographie
- biblio SHMESP
- recherche et études doctorales
- Abbayes, évêques et laïques : une politique du pouvoir en Hainaut au Moyen Age (VIIe-XIe s.), Bruxelles, éd. Crédit Communal, Belgique, 1994. (disponible sur site Galaxidion)



Gabriel MARTINEZ-GROSgabriel_mg_portrait2
- Ce que la culture doit aux Arabes d'Espagne (trad. de J. Vernet, La cultura hispanoárabe en Oriente y Occidente), Paris, Sindbad, 1985.
- L'idéologie omeyyade. La construction de la légitimité du califat de Cordoue, Xe-XIe siècles, Madrid, Bibliothèque de la Casa de Velázquez, 1992.
- (éd.), Ibn Hazm, De l'amour et des amants (Tawq al-hamâma fî-l- ulfa wa-l-ullâf), Paris, Sindbad, 1992.
- Identité andalouse, Paris, Sindbad-Actes Sud, 1997.
- Ibn Khaldûn et les sept vies de l'Islam,
Paris, Sindbad-Actes Sud, 2006.

* voir publications

gabriel_mg_ibn_khald_n2

2727402104.08.lzzzzzzz1

274271054x.08.lzzzzzzz1







 

Laurence MOULINIER2842921593.08.lzzzzzzz2859442774.08.lzzzzzzz
-
bibliographie SHMESP
- bibliographie : médecine médiévale
 
-
Hildegarde de Bingen, Louanges (présentation et traduction de ses poésies complètes), Paris, La Différence,1990.
- Le manuscrit perdu à Strasbourg. Enquête sur l'œuvre scientifique d'Hildegarde, Paris/Saint-Denis, Publications de la Sorbonne/Presses Universitaires de Vincennes, 1995.
- (en collab. avec B. Laurioux), Éducation et cultures dans l'Occident chrétien, du début du XIIe au milieu du  XVe siècle, Paris, Messène, 1998.
- (dir., avec P. Boucheron), Hommes de pouvoir : individu et politique  au temps de Saint Louis, Médiévales, 34, printemps  1998.
2070114171.01.lzzzzzzz
- (dir., avec B. Laurioux), Scrivere il Medio evo. Lo spazio, la santità, il cibo. Un libro dedicato ad Odile Redon/, Rome, Viella, 2001.
- Beate Hildegardis Cause et cure, edidit L. Moulinier, Berlin, Deutsche Akademie Verlag, 2003.
- (collab.) Jacques de Voragine, La légende dorée, édition publiée sous la dir. d’ A. Boureau, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 2004.
- La juste mesure : quantifier, évaluer, mesurer, en Orient et Occident (VIII-XVIIIe s.), (dir. avec Line Sallmann, Catherine Verna et Nicolas Weill-Parot), Presses universitaires de Vincennes, 2005.


Catherine VERNA
- biblio SHMESP
- Les mines et les forges des Cisterciens en Champagne méridionale et en Bourgogne du Nord, XIIe-XVe siècles), Paris, A.E.D.E.H./Vulcain, 1995.
- Le temps des moulines. Fer, technique et société dans les Pyrénées centrales (XIVe-XVIe siècles), Paris, Publications de la Sorbonne, 2001.
* compte rendu par Didier Boisseuil dans Médiévales (2004)
- (avec P. Benoit), Le charbon de terre en Europe occidentale avant l’usage industriel du coke. Proceedings of the XXth international Congress of History of Science, vol. IV, Collection des Travaux de l’Académie internationale d’Histoire des Sciences,  Brépols, Turnhout, 1999.


Nicolas WEILL-PAROT07530449nwp
- (en collab.), Éducation et cultures. Occident chrétien, XIIe-mi-XVe siècle, Paris, Atlande, 1999.
- Les "images astrologiques" au Moyen Âge et à la Renaissance. Spéculations intellectuelles et pratiques magiques (XIIe-XVe siècle), Paris, Champion, 2002 (collection "Sciences, techniques et civilisations du Moyen Âge à l'aube des Lumières, 6).







Histoire moderne


Joël CORNETTEcornette_jo_l_photo
- Le roi de guerre. Essai sur la souveraineté dans la France du Grand Siècle, Paris, Payot, 1993. (Réédition en édition de poche, Payot, 2000).
- L'affirmation de l'Etat absolu, 1515-1652, Paris, Hachette, Carré Histoire, 1993, quatrième édition revue et augmentée, 2003.
- Absolutisme et Lumières, 1652-1783, Paris, Hachette, Carré Histoire, 1993, édition revue et augmentée, 2000.
- Chronique du  règne de Louis XIV, Paris, SEDES, 1997.         
- (dir.), La France de la monarchie absolue, Paris, Le Seuil/L'Histoire, Points, 1997.
- La mélancolie du pouvoir. Omer Talon et le procès de la raison d'État, Paris, Fayard, 1998.
- Le Livre et le Glaive. Chronique de la France au XVIe siècle, Paris, SEDES, 1999.
- (en collab.), Histoire artistique de l'Europe, Le XVIIe siècle, Paris, Le Seuil, 1999.
- Versailles, Sélection du Reader's Digest, 1999.
- (dir.) Histoire de la France politique, tome 2. La Monarchie entre Renaissance et Révolution, Paris, Seuil, 2000.
cornette- Les années cardinales, 1599-1652, Paris, Armand Colin/ SEDES, 2000.
- Palais et pouvoir. De Constantinople à Versailles (co-direction avec Marie-France Auzépy), Presses Universitaires de Vincennes, 2003.
- Le pouvoir de l'image, (co-direction, avec Marie-France Auzépy du colloque des historiens médiévistes et modernistes de Paris 8, organisé en mai 2003 au Musée d'art et dhistoire de Saint-Denis), à paraître.
- Histoire de la Bretagne et des Bretons (2 tomes), Seuil, 2005.

- L'affirmation de l'Etat absolu, 1492-1652, Paris, Hachette, Carré Histoire, 2006.
- Versailles : le pouvoir de la pierre, Tallandier, mai 2006.

2011454220.01.lzzzzzzz 2020332493.08.lzzzzzzz 2020826496.01.lzzzzzzz 2020324431.08.lzzzzzzz 2011457548.08.lzzzzzzz

2011455782.01.lzzzzzzz 2718190116.08.lzzzzzzz 2213601984.08.lzzzzzzz 2842921313.08.lzzzzzzz 2718193204.08.lzzzzzzz

2718190744.08.lzzzzzzz 2228886912.08.lzzzzzzz


Jean-Pierre DUTEILjean_pierre_duteil2011451965.08.lzzzzzzz
- Le Mandat du Ciel. Le rôle des Jésuites en Chine, Paris, Arguments, 1994.
- L'ombre des nuages. Histoire et civilisation du Vietnam sous la dynastie des Lê et le début des Ngyuên, XVe - début XIXe siècle, Paris, Arguments, 1997.
- (en collab.), Les civilisations du monde vers 1492, Paris,  Hachette, Carré Histoire, 1997.
- (en collab.), L'Europe, la mer et les colonies, XVIe-XVIIIe siècles, Paris, Hachette, Carré Histoire, 1997.
- La dissertation d'histoire, CAPES et Agrégation, Paris, Éd. du Temps, 1998.
- (éd.), Alexandre de Rhodes, Histoire du royaume du Tonkin, Paris, Kimé, 1999.
- L'Asie aux XVIe, XVIIe, XVIIIe siècles, Ophrys, 2001.
- L'Europe à la découverte du monde du XIIIe au XVIIe siècle,  coll. "Campus", Armand Colin, 2003.
- Nicolas Gervaise, Description historique du Royaume de Macassar, relation de voyage fin XVIIe s., avec introduction et notes, Kimé, 2003.

2200262264.01.lzzzzzzz

2708009877.08.lzzzzzzz

2842740599.08.lzzzzzzz

2909109119.01.lzzzzzzz2909109194.08.lzzzzzzz









lellouch_istanbul

Benjamin LELLOUCH
- bio-biblio
-
Les Ottomans en Égypte. Historiens et conquérants au XVIe siècle, Paris, Peeters, 2006.
- (en collab. avec S. Yerasimos), Les traditions apocalyptiques au tournant de la chute de Constantinople, Paris, L'Harmattan, 2000.
- texte de Benjamin Lellouch en langue turque2738484778.08.lzzzzzzz









Philippe MINARD2876730642.01.lzzzzzzz
- Typographes des Lumières (suivi des Anecdotes typographiques de Nicolas Contat, 1761) , Seyssel, Champ Vallon, 1989.

- La fortune du colbertisme. Etat et industrie dans la France des Lumières, Paris, Fayard, 1998.
- co-édition avec Steven L. KAPLAN, La France, malade du corporatisme ? XVIIIe-XXe siècles,
2701131936.08.lzzzzzzz12213600465.08.lzzzzzzzParis, Belin, 2004.

- (en collab. avec René Grevet), L'histoire par les sources. La France moderne, 1498-1653, tome 1, Hachette, 1998.

- (en collab. avec Jean-Pierre Jessenne), L'histoire par les sources. La France moderne, 1653-1789, tome 2, Hachette, 1999.

- bio-biblio
- recherche et études doctorales
- notice Demologos

2011452120.08.lzzzzzzz9782011452115fs








puzelat

Michel PUZELAT2718191635.08.lzzzzzzz
- La vie rurale en France, XVIe-XVIIIe siècle, Paris, Armand Colin, 2002 (1ère édition en 1999).
- note de l'éditeur sur ce livre






Line SALLMANN
- L'industrie de la soie en Bas-Languedoc, XVIIe-XVIIIe siècles, Paris, École des Chartes, 1995.


Patrice PÉVÉRI
- recherches et études doctorales
- article : "Cette ville était comme un bois...", in Crimes et sociétés, 1, 2 (1997)
- article : "Les pickpockets à Paris au XVIIIe siècle", Revue d'Histoire moderne et contemporaine, 1, 1982, p. 3-35.







Histoire contemporaine



Marcel DORIGNY2701139740.08.lzzzzzzzdorigny
- Autun dans la Révolution française, 2 vol., Amatteis, 1988-1989.
- (dir.), Les abolitions de l'esclavage, de L. F. Sonthonax à Victor Schoelcher, 1793-1794-1848, Presses Universitaires de Vincennes/UNESCO, 1998.
- De forêts en vignes. Journal des comptes de Louis-Marie Fourat, notable de l'Autunois (1774-1807), Ed. univ. de Dijon/Université de Saint-Étienne, 1997.
- La Société des Amis des Noirs, 1788-1799 : contribution à l'histoire de l'abolition de l'esclavage, éd. Edicef/Aupelf, 1998.
- La France et les Amériques au temps de Jefferson et de Miranda, (dir., avec Marie-Jeanne Rossignol), Société des études robespierristes, CTHS, 2001.
- Rétablissement de l'esclavage dans les colonies françaises, 1802. Aux origines d'Haïti. Ruptures et continuités de la politique coloniale française (1800-1830) (colloque 2002), éd. Maisonneuve & Larose, 2003.
- Haïti, première république noire, éd. Société française d'histoire d'outre-mer, 2004.
- Révoltes et révolutions en Europe et aux Amériques, 1773-1802, Belin, 2004.

2908327430.08.lzzzzzzz9232033062.08.lzzzzzzz2706816929.08.lzzzzzzz2868490883.01.lzzzzzzz







Caroline DOUKI2868475922.08.lzzzzzzz
- bio-biblio
- Police et migrantes, en France : 1667-1939, (avec Marie-Claude Blanc-Chaléard et Nicole Dyonet), Presses universitaires de Rennes II, 2001.
- résumé colloque : Les petites Italies dans le monde (2005)

- rédactrice en chef de la Revue d'Histoire moderne et contemporaine



Pierre GERVAISphoto_gervais
- Les États-Unis de 1860 à nos jours, Paris, Hachette, 1998.
- Les origines de la révolution industrielle aux États-Unis : entre économie marchande et capitalisme industriel, 1800-1850, EHESS, 2004.
- bibliographie



271321825x.01.lzzzzzzz

2011457513.01.lzzzzzzz







Daniel LEFEUVREm_dany1
- Chère Algérie, Comptes et mécomptes de la tutelle coloniale, 1930-1962, Paris, Société Française d'Histoire d'Outre-Mer, 1997.
- ouvrage réédite sous le titre : Chère Algérie : la France et sa colonie, 1930-1962, Flammarion, 2005.
- Lettres d'Algérie. André Ségura, la guerre d'un appelé, 1958-1959, éd. Nicolas Philippe, 2003.
- Pour en finir avec la repentance coloniale, Flammarion, sept. 2006.
- bio-biblio

2859700196.08.lzzzzzzz

2082105016.01.lzzzzzzz

2748800524.08.lzzzzzzz

couv_Daniel_new

  Daniel_30_septembre






Daniel Lefeuvre



Michel MARGAIRAZ2110811218.08.lzzzzzzz2035826330.08.lzzzzzzzmargairaz
- Histoire de la RATP
, Paris, Albin Michel, 1989.
- L'Etat, les Finances et l'Economie en France de 1932 à 1952. Histoire d'une conversion, 2 vol., Paris, Imprimerie Nationale, 1991.
- Histoire économique, XVIIIe-XXe siècles, Paris, Larousse, 1992.
- (en collab.), Industrialisation et sociétés. Europe occidentale, 1880-1970, Paris, Atlande, 1998.
- L'avenir nous appartient ! Une histoire du Front Populaire, Larousse, 2006.

- bio-biblio



Jacques PORTES2213612862.08.mzzzzzzzjacques_portes
- Les Américains et la guerre du Vietnam
, Bruxelles, Complexe, 1993.

- Le Canada et la Québec au XXe siècle, Paris, A. Colin, coll. U, 1994.

- De la scène à l'écran. Naissance de la culture de masse aux Etats-Unis, Paris, Belin, 1997.

- Initiation à l'histoire du monde au XXe siècle, Paris, Ellipses, 1999.

- (dir.), Autour de la démocratie aux États-Unis et en Europe occidentale de 1918 à 1989, Paris, Ellipses, 1999.         

- Fascination and Misgivings, French Opinion about the United States, 1870-1914, New York, Cambridge University Press, 2000.

- Les Etats-Unis de l'Indépendance à la Première guerre mondiale, Paris, A. Colin, coll. Cursus, 2001 (nouvelle édition).

- Cinéma et histoire aux Etats-Unis, Paris, La Documentation photographique n° 8028, 2002.

- Buffalo Bill, Paris, Fayard, 2002.

- Les États-Unis de 1900 à nos jours, Paris, Armand Colin, «Prépas-Histoire», 2002 (nouvelle édition).

- bibliographie

2870274718.08.lzzzzzzz

2200263252.08.lzzzzzzz

2200267118.01.lzzzzzzz

272986928x.08.lzzzzzzz

2729899596.08.lzzzzzzz

2701117240.08.lzzzzzzz2200214677.08.lzzzzzzz















Marc RENNEVILLE2213608334.08.lzzzzzzzrenneville_1
- La médecine du crime. Émergence d'un regard médical sur la criminalité en France. 1785-1885, 2 vol., Lille, Presses du Septentrion, 1997.
- (en collab.), Histoire des sciences de l'homme (trajectoire, enjeux et questions vives), Paris, L'Harmattan, 1999.
- Le langage des crânes. Histoire de la phrénologie, Paris, Sanofi-Synthélabo, Coll "Empêcheurs de penser en rond", 2000.

- Crime et folie. Deux siècles d'enquêtes médicales et judiciaires, Fayard, 2003.

- site personnel

284324143x.08.lzzzzzzz








2226104712.01.lzzzzzzz

riot

Michèle RIOT-SARCEY
- De la liberté des femmes. Lettres de dames au Globe, Paris, Côté-femmes, 1992.
- La démocratie à l'épreuve des femmes, trois figures critiques du pouvoir, Paris, Albin Michel, 1994.

- (dir.) Démocratie et Représentation, Actes du Colloque du Centre culturel de l'Albigeois, nov. 1994, Paris, Kimé, 1995.

- (avec A. Corbin et J. Lalouette), Femmes dans la cité, Paris, Créaphis, 1997.

- Le Réel de l'Utopie. Essai sur la politique au XIXe siècle, Paris, Albin Michel, 1998.

- (dir.) L'utopie en question, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 2001.
 
- Histoire du féminisme, La Découverte, coll. "Repères", 2002.
- Le genre comme catégorie d'analyse : sociologie, histoire, littérature, (avec
 Christine  Planté, Dominique Fougeyrollas-Schwebel et Claude Zaidman), édition 2842920864.08.lzzzzzzz L'Harmattan, 2003.
- Dictionnaire des utopies, (avec Thomas Bouchet et Antoine
2841740307.08.lzzzzzzz Picon), Larousse,2035826500.08.lzzzzzzz 2006. 
- recherche et études doctorales







    

Yannick RIPAyannick_ripa
- La ronde des folles. Femmes, folie et enfermement au XIXe siècle, Paris, Aubier, 1986.
- Histoire du rêve. Regards sur l'imaginaire nocturne des Français au XIXe siècle, Paris, Hachette, 1989.
- Les femmes, actrices de l'Histoire. France, 1789-1945, Armand Colin, 2002.
- Les femmes, éd. Le cavalier bleu, 2002.

2846700354.08.lzzzzzzz1

2200264437.08.lzzzzzzz1

2700726146.08.lzzzzzzz









Emmanuelle SIBEUD2706813563.08.lzzzzzzz2713217849.08.lzzzzzzz
- (avec Anne Piriou, éds), L’Africanisme en questions, Paris, EHESS-Centre d’études africaines, 1997.
- (avec Jean-Loup Amselle, éds.), Entre orientalisme et ethnographie : l’itinéraire africaniste de Maurice Delafosse (1870-1926), Paris, Maisonneuve, 1998.
- Une science impériale pour l’Afrique ? La construction des savoirs africanistes en France, 1878-1930, Paris, Editions de l’Ehess, 2002.



Danielle TARTAKOWSKYtartakowsky1
- Les premiers communistes français, Paris, Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, 1980.
- (avec N. Gérome et C. Willard), La banlieue en fête, Saint-Denis, PUV, 1988.
- (avec Alain Corbin et Noelle Gérome), Les usages politiques des fêtes au XIX-XXe siècle, Paris, Publications de la  Sorbonne, 1994.
- Le Front Populaire, la vie est à nous, Paris, Gallimard, coll. Découvertes, 1995.
- Le pouvoir est dans la rue. Crises politiques et manifestations en France, Paris, Aubier, 1998.
- Les manifestations de rue en France, 1918-1968, Paris, Publications de la Sorbonne, 1998.
- (avec J.-L. Robert), Paris, le peuple, XVIIIe-XXe siècle, Paris, Publications de la Sorbonne, 1999.
- Nous irons chanter sur vos tombes. Le Père-Lachaise, XIXe-XXe siècle, Paris, Aubier, 1999.
- (avec J.-L. Robert), Sociétés et représentations : "le Peuple en tous ses états", n°8, février 2000.
- (avec Claire Andrieu et Gilles Le Béguec) dir., Associations et champ politique, Publications de la Sorbonne, 2001.
- (avec Christian-Marc Bosseno), Sociétés et représentations  : "Dramaturgie du politique", n°12, 2001.
- (avec Michel Pigenet), Le Mouvement social : "Marches",  n°202, janvier -mars 2003.
- La manif en éclats, éd. La Dispute, 2004.
- La part du rêve, Histoire du Premier mai en France, Hachette littérature, 2005.
- Politique du passé : usages politiques du passé dans la France contemporaine (dir. avec Claire Andrieu, Marie-Claire Lavabre, Annette Becker), Publications de l'université de Provence, 2006.

2012357717.01.lzzzzzzz2853996301.01.lzzzzzzz2843030897.08.lzzzzzzz2700723104.08.lzzzzzzz2070533301.08.lzzzzzzz2700722868.08.lzzzzzzz1
















Philippe VERHEYDE2262015244.08.lzzzzzzz
- Les mauvais comptes de Vichy. L'aryanisation des entreprises juives, Perrin, 1999.
- bio-biblio

- au sujet des entreprises françaises sous l'Occupation




arton151


contact pour toute modification
Michel Renard

retour à l'accueil


Posté par histoirep8 à 13:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 7 juin 2006

LA PAGE DES LYCÉENS

classe





La page des lycéens



Conseils aux lycéen(ne)s intéressé(e)s par des études d'Histoire à l'université Paris VIII-Saint-Denis.

Vous avez été reçus au baccalauréat. Félicitations ! Vous envisagez une inscription à l'université pour suivre des études d'Histoire. C'est bien. Mais :


news_3345_1

- si vous croyez qu'un archéologue ressemble à ceci :




- si vous croyez que les historiens passent leur temps à lire des documents comme celui-là :

20060406_224856_g








- si vous croyez qu'on trouve encore des trésors comme Howard
Carter en Égypte en 1922 :

carter


VOUS ÊTES FORMIDABLEMENT MOTIVÉS...



...MAIS VOUS IDÉALISEZ UN PEU LA PROFESSION !

Cependant, ne renoncez pas ! L'Histoire est passionnante. Elle constitue un formidable chemin d'accès à la culture du monde. Elle fournit un éclairage indispensable sur les dynamiques sociales et mentales. Elle permet d'échapper au conditionnement des idéologies, à l'aveuglement du présentisme, à la toute puissance de l'immédiat.

L'Histoire débouche directement sur des métiers et des professions tout en ouvrant l'esprit à la complexité et à la diversité des civilisations humaines. Elle contribue à la conscience critique nécessaire au vivre-ensemble des citoyens d'un même pays, d'une même planète. Et elle est distrayante...


bloch_apologie_histoire_l302

bloch1même si l’histoire devait être jugée incapable
d’autres services, il resterait à faire valoir,
en sa faveur, qu’elle est distrayante.
Ou, pour être plus exact — car chacun
cherche ses distractions où il lui plaît —
qu’elle paraît telle, incontestablement,
à un grand nombre d’hommes.
Personnellement,
d’aussi loin que je me souvienne,
elle m’a toujours beaucoup diverti.
Comme tous les historiens, je pense.
Sans quoi,
pour quelles raisons
auraient-ils choisi ce métier ?

Marc Bloch (1886-1944),
Apologie pour l'histoire (1941)








Quelques conseils


Au moment de quitter le lycée, ne vous débarrassez pas de vos manuels scolaires d'Histoire et de Géographie.
Vous en aurez besoin à l'université. Ils constituent des synthèses qui vous serviront de repères quand vous utiliserez les manuels du Supérieur et les ouvrages spécialisés.

9782091727554r127495009589782011353511_g12210103452g19782218745966_g1

9782218741951_g2




Vous pouvez même partir à la recherche de manuels anciens qui, s'ils sont dépassés pour les problématiques, conservent une trame événementielle bien utile. La collection des Malet-Isaac a d'ailleurs été rééditée ces dernières années en livres de poche.

2012790607.01.lzzzzzzz

2012790623.01.lzzzzzzz

2012790631.01.lzzzzzzz

201279064x.01.lzzzzzzz

 

 

 






anciens manuels

coll_malet_isaac

un ensemble complet de manuels d'Histoire de la collection Malet-Isaac


manuel_isaac_5e_alba     manuel_isaac_3e_alba1

jivjisaac1918
Jules Isaac
(1877-1963)   

- éléments de biographie intellectuelle
- Jules Isaac, un historien dans la Grande Guerre - Lettres et carnets, 1914-1917, commentaires Marc Michel, préface André Kaspi (Armand Colin, 2004)
- résumé conférence d'André Kaspi (2002)
 

Albert Malet (1864-1915)srvimg1






















Les manuels du Supérieur

- en attendant les indications précises des enseignants à la rentrée, voici une sélection de "manuels du supérieur" dont la lecture, et l'achat..., sont une bonne préparation pour des études d'histoire à l'université.







classe_3_002


Voilà... bienvenue en Histoire à Paris VIII-Saint-Denis !


contact Département Histoire : Martine ROMAN          


retour à l'accueil

Posté par histoirep8 à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 6 juin 2006

Michel Margairaz et Danielle Tartakowsky (L'avenir nous appartient ! Une histoire du Front populaire)

2035826330.08.lzzzzzzz2


L'avenir nous appartient !

Une histoire du Front populaire



- Michel MARGAIRAZ et Danielle TARTAKOWSKY, L'avenir nous appartient ! Une histoire du Front populaire, Larousse, 2006.

Présentation de l'éditeur
L'été 1936 voit se conjuguer, comme rarement l'histoire en fournit l'occasion, une victoire électorale de toute la gauche - unie pour la première fois sur un programme de lutte contre le fascisme et la crise -, un puissant mouvement populaire exprimé dans des grèves avec occupation et la formation du premier gouvernement à direction socialiste, qui engage nombre de réformes sociales. Par-delà les instants de bonheur célébrés et malgré les contraintes et les contradictions auxquelles il est rapidement confronté, l'événement va s'inscrire dans la durée en amorçant une double révolution culturelle : au sommet, en créant21_mai_1936 une nouvelle culture de gouvernement ; au sein de la société même, en suscitant une véritable culture de mobilisation et de lutte. Grâce à une traversée des textes et une importante iconographie, souvent inédite, les auteurs nous convient à parcourir ainsi une (autre) histoire du Front populaire.

 

Biographie des auteurs
Michel MARGAIRAZ est professeur d'Histoire contemporaine à l'université de Paris-VIII. Il a publié notamment : L'Etat, les finances et l'économie (1932-1952). Histoire d'une conversion (Imprimerie nationale, 1991) ; Histoire économique. XVIIIe-XXe siècle (Larousse, 1992).
Danielle TARTAKOWSKY est professeure d'Histoire contemporaine à l'université Paris-VIII. Spécialiste des mouvements sociaux, elle est l'auteure de divers ouvrages consacrés aux manifestations de rue (La Manif en éclats, la Dispute, 2004), aux fêtes populaires et aux grands mythes ouvriers dont le Premier mai (La Part du rêve : Histoire du 1e mai en France, Hachette, 2006).


front1











une véritable

culture de

mobilisation

et de lutte



 

L’avenir nous appartient !

Une histoire du Front populaire

de Danielle Tartakowsky et Michel Margairaz,

avec la participation de Daniel Lefeuvre

Peu de périodes de l’histoire de France contemporaine ont laissé un tel souvenir dans la mémoire populaire.
Le premier gouvernement socialiste dirigé par Léon Blum, l’occupation des usines, les grèves sur le tas, les congés payés, les 40 heures, autant d’événements qui peuplent l’imaginaire des Français et qui font de l’été 36 un moment de fête pour les uns, une période de chaos social pour les autres.
Sans être fausses, ces images ne recouvrent qu’une partie de la réalité, car comme toute période de profonds changements, le Front populaire est depuis soixante-dix ans l’objet d’une bataille de mémoire, où se mêlent légende dorée et légende noire.
Revendiqué par la gauche, associé à un élan de fraternité et de justice sociale, dénoncé par une partie de la droite pour ne pas avoir préparé le réarmement de la France, ou pour avoir compromis par ses mesures la reprise économique, le Front populaire est depuis lors une sorte de point de repère qui, perçu comme un succès ou un échec, sert à justifier ou à critiquer un programme politique.
L’avenir nous appartient ! entend dépasser ces vieux débats, pour analyser le Front populaire à la lumière des derniers travaux historiques (pour certains encore inédits) et faire le point non seulement des acquis mais des points aveugles (telles que la politique coloniale ou la place des femmes dans le monde du travail).
Réexaminant la question, Danielle Tartakowsky, historienne de la culture et des pratiques politiques, et Michel Margairaz, analyste des phénomènes et des conséquences économiques, en arrivent à la conclusionb_2 que le Front populaire est l’une de ces rares périodes de l’histoire de France où se combinent des mutations à la fois sur le plan des institutions, des partis, des décideurs, et sur le plan des pratiques sociales, culturelles, festives, militantes…
Cette conjonction insolite de mutations crée un véritable événement, propre à s'imprimer dans la durée, par-delà l’instant du bonheur célébré. Au point d’amorcer une véritable révolution culturelle. Mais l’étude de «36» ne serait pas complète sans une réflexion sur sa postérité.
Pour qui s’interroge sur ce que 36 peut encore nous dire, Danielle Tartakowsky et Michel Margairaz en arrivent à la conclusion que le Front populaire, à mesure de l’effacement de la mémoire vivante et de l’évolution contemporaine, n’est plus un modèle politique, mais demeure un mythe social et culturel.
Pour servir les propos des deux auteurs, une iconographie très riche et souvent inédite permet également de montrer l’été 36 sous un angle neuf et complexe, grâce en particulier aux fonds du Musée d’Histoire vivante de Montreuil qui, depuis plusieurs années, recueille des dons, essentiellement photographiques, de témoins et d’acteurs anonymes du Front populaire.

Communiqué des éditions Larousse


ext_media_fichier_221_publication_i_2_11631

1938_lelibertaire






 

1936. Le Front Populaire. Le repas des "camarades" dans l'usine occupée (CNHI)












cf. le site Increvables anarchistes

grves
Elbeuf en 1936


2035826330.08.lzzzzzzz3
fpop011









Dieppe en 1936



L'avenir nous appartient !
Une histoire du Front populaire
Larousse 2006




retour à l'accueil

retour au sommaire des "Publications récentes"


Posté par histoirep8 à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 4 juin 2006

Joël Cornette (Versailles : le pouvoir de la pierre)

9782847342918




Versailles : le pouvoir de la pierre



- Joël CORNETTE, Versailles : le pouvoir de la pierre, Tallandier, mai 2006.

Présentation de l'éditeur
Monarchie et Républiques confondues : les grands travaux du prince seraient-ils une spécificité et une passion française ? Versailles offre, à qui se propose d'en parcourir les pages, un mode d'emploi de l'absolutisme et une interrogation sur le pouvoir. "Architecture parlante", discours politique par la pierre, le marbre, la peinture, Versailles s'identifie en grande partie au long règne de Louis XIV (1643-1715). C'est à une relecture de ce règne et de la monarchie de l'Ancien Régime que nous vous invitons. L'histoire du château, tout d'abord : par ses dimensions, par son opulence, par sa richesse artistique, ce palais du "plus grand roi du monde" a été un modèle pour tous les souverains de l'Europe des Lumières. L'histoire d'une forme de pouvoir, ensuite : l'Etat absolu, dont Versailles constitue la cour, fut imité, contesté, avant d'être abattu par les révolutionnaires de 1789. Mais la "grande histoire" ne doit pas masquer les manifestations moins connues de la vie quotidienne à Versailles : rituel contraignant de la cour, problèmes d'intendance, espace bruissant de rumeurs, de cabales, de scandales... Ce volume offre également un dossier d'histoire en construction : le lecteur découvrira les sources et les études multiples qui ont profondément renouvelé notre compréhension de ce monument de la "nation France".

Biographie de l'auteur
Joël Cornette est professeur à l'université Paris VIII-Vincennes-Saint-Denis. Il est l'auteur de plusieurs
cornette_jo_l_photo1 ouvrages de référence dont La France de la monarchie absolue, 1610-1715 (Points-Seuil, 1997) et Versailles : le palais du roi Louis XIV (Sélection du Reader's Digest, 1999).


2709810786.08.lzzzzzzz1



versailles_perspective1

Le palais de Versailles fut l'instrument de la grandeur du prince. Il constitue d'une certaine manière le livre d'images de l'absolutisme, et peut-être plus encore : son plus spectaculaire fondement en forme de reliquaire royal. Mais il convient d'aborder et d'analyser avec prudence cet espace jalonné de signes visuels, d'autant, selon le mot de la princesse Palatine, qu'il n'y a pas un endroit à Versailles qui n'ait été modifié dix fois". Le "chétif château" du temps de Louis XIII fut en effet un perpétuel chantier dont les2228893641.08.lzzzzzzz3 étapes et les transformations signalent les métamorphoses, les affrontements esthétiques et quelques-uns des enjeux politiques qui marquèrent le "Grand Siècle".

(Joël Cornette, Le roi de guerre. Essai sur la souveraineté dans la France du Grand Siècle, Payot, 2000, p. 231)

 



versailles_ext_rieur

Versailles - Le roi demande aux meilleurs artistes de son temps de lui construire une résidence digne de lui : de 1662 à 1702, Versailles est un immense chantier où travaillent les architectes2020108798.08.lzzzzzzz Louis Le Vau, puis Jules Hardouin-Mansart et Robert de Cotte, le peintre Charles Le Brun, le jardinier Le Nôtre. En 1682, la cour s'installe définitivement dans ce cadre incomparable. Majesté, symétrie, mesure, telles sont les caractéristiques d'un ensemble où tout concourt à la gloire du souverain. Bâtiments et jardins s'ordonnent autour d'un grand axe qui part de la statue du roi dans la cour d'accès, passe par sa chambre au centre du palais et se prolonge par le Tapis vert et le Grand Canal. L'immense façade du château, du côté des jardins, est d'une ordonnance toute classique, avec ses trois étages, ses hautes fenêtres encadrées de pilastres, ses toits en terrasse limités par une balustrade.

François Lebrun, in Histoire de France, Points-Seuil, 1989, p. 214.

97828473429181





Versailles,

palais du "plus grand roi du monde",

a été un modèle pour tous les souverains

de l'Europe des Lumières




Joël CORNETTE, Versailles : le pouvoir de la pierre,
Tallandier, mai 2006.



retour au sommaire des "Publications récentes"

retour à l'accueil

Posté par histoirep8 à 14:38 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

jeudi 1 juin 2006

Supplique à Monsieur le président de la République pour le transfert au Panthéon de Marc Bloch

paris_pantheon__pantheon_outside
N'est-il pas temps pour la République de célébrer
comme il le mérite la mémoire de ce fils qui lui fait honneur ?



Supplique

à Monsieur le président de la République

pour le transfert au Panthéon

de Marc Bloch



bloch5LA MÉMOIRE du grand historien et du grand résistant que fut Marc Bloch (1886-1944) continue aujourd'hui à marquer notre réflexion et notre amour pour la France. Par son enseignement, par ses écrits, par le renouveau de l'histoire et le rayonnement qu'il a donné à cette discipline dans le monde entier, comme par ses actes et sa mort héroïques, celui qui reste aujourd'hui comme un modèle de citoyen, de soldat, d'intellectuel et de héros mérite de la France une reconnaissance particulière et une place choisie au Panthéon des gloires nationales.

Un héros, Marc Bloch le fut, à plusieurs reprises et pour ainsi dire naturellement. Le fondateur des Annales, avec Lucien Febvre, l'auteur de la Société féodale et des Rois thaumaturges, ainsi que des Caractères originaux de l'histoire rurale française, n'a jamais voulu se contenter d'une vie savante et retirée du monde. Il aimait ce propos de son maître, l'historien belge Henri Pirenne : «Si j'étais2226068732.08.lzzzzzzz1 antiquaire, je n'aurais d'yeux que pour les vieilles choses. Mais je suis un historien, c'est pourquoi j'aime la vie.»
Marc Bloch aimait tellement la vie que son engagement d'historien, il le plaça toujours au service de sa patrie. Sa méthode même consistait à partir du temps présent pour mieux appréhender le passé. Il suivait en cela les conseils du grand Michelet qui disait : «Pour connaître le présent il faut d'abord s'en détourner.» S'en détourner, cela voulait dire pour Bloch agir dans le siècle.


2266139460.08.lzzzzzzz1


 



sergent22
Dès la première guerre mondiale, au 72e régiment d'infanterie, Marc Bloch se comporta en brave. Il obtint la Légion d'honneur à titre militaire, la Croix de guerre et quatre citations, soit une par an entre 1915 et 1918 ; il en obtiendra une autre en 1940. Ses états de service soulignent son «mépris du danger», sa «crânerie et [sa] froide résolution». Mais Marc Bloch a toujours voulu rester modeste : «Mes services de guerre 1914-1918 sont normaux.» Il avait le sens du simple devoir accompli ou, pour reprendre une expression de son supérieur, il exprimait un «humble héroïsme» qui est celui des meilleurs patriotes.

À aucun moment, alors que tant d'autres ont pu s'interroger sur le sens de ce combat furieux et sans fin, il n'a cessé de croire en son pays. En 1918, il ne se cachait pas d'avoir ressenti l'allégresse de la victoire. Car cet intellectuel n'a jamais été tenté par les sirènes pacifistes, même au plus fort des privations et des terribles corps à corps à la baïonnette, qui laissèrent tant de ses camarades sur le bord du fossé. Partageant avec eux ce que Jules Isaac appelait une «communauté de souffrances», pour lui, l'individu ne comptait pas devant le groupe et la nation. Qu'importe qu'un seul souffre, pensait-il, quand c'est le sort de la communauté nationale tout entière qui est en jeu. «Vous m'avez appris à mettre certaines choses au-dessus de la vie même», écrivait-il en 1915 à ses parents.

Il parlait là de la patrie, car il savait qu'il ne pouvait y avoir de démocratie sans communauté nationale. Élevé avec rigueur, il avait en son pays une foi dont notre époque mesure mal aujourd'hui la résonance.

Dans la lettre d'adieu qu'il avait rédigée en 1941, anticipant sur une possible capture, il déclarait : «Attaché à ma patrie par une tradition familiale déjà longue, nourri de son héritage spirituel et de son histoire, incapable en vérité d'en concevoir une autre où je puisse respirer à l'aise, je l'ai beaucoup aimé et servie de toutes mes forces».

2070227049.08.lzzzzzzzMonsieur le président de la République, ce n'est pas seulement parce que Marc Bloch est certainement l'un des plus grands historiens français, celui dont le nom contribue, plus de soixante ans après sa mort, à assurer encore à l'étranger le renom de la recherche française, qu'il a sa place au Panthéon. Mais c'est parce que sa vie même de citoyen est exemplaire, une vie au service de la nation. Lorsqu'en 1940, après s'être trouvé confronté au «plus atroce effondrement de notre histoire», comme il l'écrira dans L'Etrange Défaite, cette analyse de l'effondrement de la France, écrite sur le vif avec une étonnante lucidité, Marc Bloch n'aura qu'une idée : résister.

Alors qu'il aurait pu gagner les Etats-Unis, il préféra rester en France après la débâcle et malgré le statut des juifs. Sa réputation internationale lui permit d'être «relevé de déchéance» en ce qui concerne son métier d'enseignant. Cela ne l'empêcha pas d'entrer en clandestinité, suivi par ses trois fils.

La résistance, qu'il effectua notamment sous le pseudonyme de Narbonne, constitue chez ce patriote le prolongement logique de sa vie passée. Le 29 décembre 1943, il affirmait sa détermination dans le combat et la Libération: «Tous ceux qui l'auront méritée ne verront pas la grande récompense. Elle n'en sera pas moins celle qu'ils ont souhaitée et préparée.» Appartenant au mouvement Franc-Tireur, il sera arrêté le 8 mars 1944, torturé et abattu dans un champ le 16 juin 1944.

Monsieur le président de la République, indéniablement, Marc Bloch laisse derrière lui l'image d'un patriote fervent, d'un républicain convaincu, mais avant tout d'un grand Français. Communiant avec le passé de son pays, il était pour ainsi dire en osmose avec lui. On connaît sa célèbre définition : «Il est deux catégories de Français qui ne comprendront jamais l'histoire de France: ceux qui refusent de vibrer au souvenir du sacre de Reims ; ceux qui lisent sans émotion le récit de la fête de la Fédération. Peu importe l'orientation de leurs préférences. Leur imperméabilité aux plus beaux jaillissements de l'enthousiasme collectif suffit à les condamner» (L'Etrange Défaite, p. 646).

Il avait compris la spécificité de la nation française, fondée sur l'histoire, la culture et la langue, et non sur2070325695.08.lzzzzzzz quelque caractéristique raciale ou religieuse. Ce républicain était, par sa famille, de confession juive. Il ne s'en était jamais soucié jusqu'à ce que la législation antisémite de Vichy ne le lui rappelle. Il ne cessera d'affirmer que les «juifs sont des Français comme les autres». Il se défiait des réactions communautaristes : «Evitons de donner des armes à ceux qui voudraient nous cantonner dans n'importe quel ghetto» (Lettre du 2 avril 1941 à Jean Ullmo). En républicain scrupuleux, il refusait de se définir comme un Français «d'origine juive». «Je suis juif, disait-il, sinon par la religion, que je ne pratique point, non plus que nulle autre, du moins par la naissance. Je n'en tire ni orgueil ni honte, étant, je l'espère, assez bon historien pour n'ignorer point que les prédispositions raciales sont un mythe». Et il ajoutait avec finesse : «Je ne revendique jamais mon origine que dans un cas : en face d'un antisémite» (L'Etrange Défaite, p. 524).

Celui qui tombera en martyr sous les balles allemandes, après avoir été torturé, avait cru toute sa vie que la ligne de partage entre les hommes restait celle de la nationalité. Le fondement de son identité, comme de son engagement d'historien, était l'amour dans la France.

Monsieur le président de la République, n'est-il pas temps pour cette dernière de célébrer comme il le mérite la mémoire de ce fils qui lui fait honneur ?

* * *


marc_bloch_d_cor__cg
Marc Bloch en uniforme, décoré de la Croix de guerre


Maurice Agulhon, professeur honoraire au Collège de France
Stéphane Audoin-Rouzeau, directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales
Jean-Pierre Azema, professeur des universités
Annette Becker, professeur à l'université Paris X
André Burguière, directeur d'études à l'EHESS
Max Gallo, écrivain
Bronislaw Geremek, historien, membre du Parlement européen
Jacques Le Goff, ancien président de l'Ecole des hautes études en sciences sociales
Ran Halevi, directeur de recherches au CNRS (Centre Raymond-Aron)
Pierre Nora, de l'Académie française
Mona Ozouf, directeur de recherches au CNRS (Centre Raymond-Aron)
René Rémond, de l'Académie française
Eric Roussel, historien
Jean-Claude Schmitt, directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales
Dominique Schnapper, membre du Conseil constitutionnel
Pierre Toubert, professeur honoraire au Collège de France, membre de l'Institut
Michel Winock, professeur à l'Institut d'études politiques de Paris.

1er juin 2006, (rubrique Figaro Littéraire)



ivr82_91010630p_p

Saint-Didier de Formans (Ain)
Monument aux Morts dit Monument aux Morts des Martyrs de la Résistance
(le nom de Marc Bloch figure sur la partie gauche)




bureau2
bureau de Marc Bloch. 59, allée de la Robertsau à Strasbourg

 

- photos de Marc Bloc : site de l'association Marc Bloch

2070775984.01.lzzzzzzz









L'Histoire, la Guerre, la Résistance
de Marc Bloch, Annette Becker (préface), Etienne Bloch (préface) Gallimard, "Quarto", 2006.


 

- le fonds Marc Bloch aux Archives nationales : AB XIX 3796-3852, AB XIX 4270-4275

- l'édition en ligne de L'étrange défaite. Témoignage écrit en 1940 (publié en 1946)


bloch_etrange_defaite_l25
L'étrange défaite, édition 1946



retour à l'accueil

Posté par histoirep8 à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]