l_archiviste



les publications récentes

des historiens de Paris VIII



couv_Daniel_new




- Daniel LEFEUVRE, Pour en finir avec la repentance coloniale
* le débat sur ce livre : Études Coloniales


2035826330.08.lzzzzzzz4

- Michel MARGAIRAZ et Danielle TARTAKOWSKY, L'avenir nous appartient ! Une histoire du Front populaire





97828473429182


- Joël CORNETTE : Versailles : le pouvoir de la pierre

gabriel_mg_ibn_khald_n3

- Gabriel MARTINEZ-GROS : Ibn Khaldûn et les sept vies de l'islam.

- Joël CORNETTE : Histoire de la Bretagne et des Bretons.2020825171.08._sclzzzzzzz_1

- Daniel LEFEUVRE : Chère Algérie. La France et sa colonie, 1930-1962.2082105016.01.lzzzzzzz1













Au sujet

des publications d'universitaires


Un universitaire doit accomplir trois types de tâches : 1) l'enseignement 2) la recherche et la diffusion de ses résultats 3) la gestion pédagogique et administrative des activités universitaires.

La publication d'ouvrages découle des deux premières tâches, et l'on distingue, d'une manière générale, les manuels, les livres d'initiation ou de préparation aux concours d'une part, et les livres spécialisés et de recherche d'autre part. Les étudiants doivent accéder aux seconds grâce aux premiers, mais il est stimulant que leur lecture soit combinée.2262023107.08.lzzzzzzz12213015686.08.lzzzzzzz12020173328.08.lzzzzzzz1

 

Le livre d'histoire peut aussi relever de l'essai ou du témoignage (Histoire et politique à gauche : réflexions et témoignage, Maurice Agulhon, Perrin, 2005), du genre biographique (Louis XIV, François Bluche, Fayard, 1986), de la synthèse collective "savante" (Histoire de la France rurale, dir. Georges Duby, 1976)...


                  exemple de manuel                                  exemple de livre spécialisé

                   9782011457547_g1                                       221359998x.08.lzzzzzzz1                                       

- Joël CORNETTE, L'affirmation de l'État absolu, 1492-1652, Hachette, "carré histoire", 5e éd., mars 2006. (l'auteur est enseignant à Paris VIII)
Présentation de l'éditeur
Cet ouvrage dresse le tableau d'un siècle et demi de mutations, lentes ou violentes, souvent dramatiques, qui ont ébranlé le royaume, à l'image de l'affrontement des croyances exacerbé par les deux Réformes (protestante et catholique). Il propose une double lecture : chronologique et thématique.
C'est d'abord un récit, très vivant, au plus près des événements, centré sur la monarchie des XVIe et XVIIe siècles. C'est ensuite une étude du "temps long", celui des transformations qui modifient peu à peu les comportements démographiques, les formes de l'économie, les structures sociales, les attitudes culturelles et les croyances religieuses. Ce livre présente également les recherches les plus récentes, en accordant une2011456967.01.lzzzzzzz3 place privilégiée aux sources, aux débats et aux questionnements des historiens.

Biographie de l'auteur
Ancien élève de l'Ecole normale supérieure de Saint-Cloud,
Joël Cornette est professeur à l'université Paris-VIII-Vincennes-Saint-Denis. Il est l'auteur dans la même collection de Absolutisme et Lumières 1652-1783.



- Dominique BARTHÉLÉMY, La mutation de l'an mil a-t-elle eu lieu ? Servage et chevalerie dans la France des Xe et XIe siècles, Fayard, 1997. (l'auteur est enseignant à Paris IV)
Présentation du livre par l'éditeur

Nombre d'historiens (et parmi eux quelques illustres) demeurent soumis à un modèle - la "société féodale". Comme tout modèle rigide, il les pousse à forcer le trait, à transformer les évolutions en ruptures (par exemple la France de l'an mil), à interpréter toute variation dans le style ou le volume de la documentation comme l'indicateur de bouleversements sociaux. La coupe est pleine quand on fait ressurgir le mythe des terreurs de l'an mil ! Contre la "révolution" prétendument survenue en ces temps, il faut revenir à la chronologie traditionnelle. La servitude antique a changé de visage dès le IXe siècle et la classe dominante a très longtemps conservé les mêmes valeurs, la chevalerie n'ayant pas surgi ex nihilo à l'aube du XIe siècle (Charlemagne n'était-il pas déjà "chevalier" ?). L'histoire des sociétés médiévales marche d'un pas lent, et les évolutions l'emportent sur les mutations brusques. Mais l'auteur ne se borne pas à s'en prendre aux idées à la mode ; il multiplie les études de cas, s'attachant aux rites d'entrée et de sortie dans la servitude et la chevalerie, à leurs fonctions pratiques et aux idées qui les sous-tendent. Il montre aussi que coexistent une noblesse héritée et une énergie proprement chevaleresque ; on retrouve en Charlemagne l'éclat d'une chevalerie royale et dans les récits de la paix de Dieu (989-1054) l'emprise des modèles de l'Ancien Testament.

- bio-biblio de Dominique Barthélémy (université Paris IV, Sorbonne)

2200266197.08.lzzzzzzz2213604290.08.lzzzzzzz2020115549.08.lzzzzzzz

Dominique Barthélémy est également auteur de manuel, par exemple le vol. 3 de la Nouvelle histoire de la France médiévale : L'ordre seigneurial, XI-XIIe siècle, Seuil, 1990.

autres ouvrages de Dominique Barthélémy :

- L'an mil et la paix de Dieu, la France chrétienne et féodale, 980-1060, Fayard, 1999.

- Chevaliers et miracles : la violence et le sacré dans la société féodale, Armand Colin, 2004.




retour à l'accueil